9 novembre 2017
Amélie Gélinas : une auteure publiée à… 17 ans
Par: Olivier Dénommée
Amélie Gélinas espère encourager d’autres jeunes à poursuivre leurs rêves. « Moi, ça m’a pris cinq ans, mais je m’y suis rendue! »  Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Amélie Gélinas espère encourager d’autres jeunes à poursuivre leurs rêves. « Moi, ça m’a pris cinq ans, mais je m’y suis rendue! » Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Amélie Gélinas, étudiante en biotechnologie au Cégep de Saint-Hyacinthe, a un parcours hors du commun : elle a commencé à écrire une histoire à l’âge de 12 ans et est parvenue à la faire publier à la fin de son secondaire. Le propos de Femmes de lignée, femme de secrets montre surtout une grande maturité pour son jeune âge.

Publicité
Activer le son

Le livre de 342 pages suit l’histoire fantastique d’Ophélie qui a épousé le dieu de la mort pour survivre, mais qui cherche un moyen de sortir de son emprise. Elle finit par apprendre qu’elle fait partie d’une lignée de femmes qui ont le pouvoir de changer leur apparence en celle d’une créature mystique. L’auteure confirme que sous ses airs d’histoire fantastique, il est question à un certain degré du « syndrome de la femme battue ». « Je ne voulais pas d’un scénario cucul : je voulais qu’il s’adresse à un public jeune adulte », soutient-elle.
Après avoir travaillé pendant cinq ans sur son histoire, elle s’est donné pour défi de le publier : c’est aux éditions Publibook que cela s’est concrétisé cet été. Par contre, c’est l’auteure elle-même qui s’occupe des contacts auprès des médias et des libraires. « C’est énormément de pression pour une cégépienne de 18 ans! », échappe-t-elle. Au moins, elle a pu bénéficier du soutien de ses proches, même si elle ne vient pas d’une famille très littéraire.
Tome 2
Le processus a été long et fastidieux pour son premier livre, mais Amélie Gélinas a admis être déjà bien avancée dans l’écriture d’un tome 2. Elle espère le voir apparaître en librairie d’ici deux ans, tout en mettant la priorité sur ses études à temps plein. D’ailleurs, la science et l’art sont indissociables pour elle. « C’est mon équilibre. Je suis lunatique, mais extrêmement organisée. C’est comme ça que je m’en sors! »
Officiellement, Femmes de lignée, femme de secrets est lancé le jeudi 16 novembre au restaurant Le Brac à Marieville (317, chemin de Chambly), de 18 h à 21 h. Par la suite, elle sera en séance de signatures le samedi 25 novembre au Buropro Citation de Saint-Hyacinthe, de 12 h à 15 h.

image