14 juin 2018
Médiation culturelle
« Apprendre à se connaître » à travers l’art
Par: Maxime Prévost Durand
À travers des ateliers de création, huit membres de l’organisme MALI ont été jumelés à des personnes du grand public afin de créer des toiles avec l’artiste peintre Ginette Morneau. Celles-ci seront exposées au Centre culturel Humania Assurance du 20 juin au 7 août.

À travers des ateliers de création, huit membres de l’organisme MALI ont été jumelés à des personnes du grand public afin de créer des toiles avec l’artiste peintre Ginette Morneau. Celles-ci seront exposées au Centre culturel Humania Assurance du 20 juin au 7 août.

À travers l’art, huit membres de l’organisme Mouvement Action Loisirs inc. (MALI) et huit personnes du grand public ont été jumelés afin de créer des œuvres dans le cadre d’un projet de médiation culturelle initié par l’artiste Ginette Morneau. Après avoir uni leurs forces, les participants présenteront le 20 juin le vernissage de l’exposition « Apprendre à se connaître » au Centre culturel Humania Assurance.

Au total, 16 toiles seront exposées à cette occasion et l’exposition se tiendra jusqu’au 7 août à la salle Abbé-Gadbois. Il s’agit de la première exposition d’œuvres créées dans le cadre du programme de médiation culturelle, rendu possible grâce à la Ville de Saint-Hyacinthe et au ministère de la Culture et des Communications du Québec.

« J’ai choisi de collaborer avec le MALI dans l’objectif de créer des rencontres improbables et d’éliminer quelques préjugés envers la clientèle de l’organisme, soit les personnes vivant avec une déficience intellectuelle, à travers la création artistique », soutient l’instigatrice du projet, Ginette Morneau. De là est apparue l’idée de jumeler des membres de l’organisme avec des personnes du grand public.

« Tout au long des trois ateliers de création que j’ai offerts, les participants ont appris à se connaître, se sont entraidés et ont eu beaucoup de plaisir à explorer la texture et la peinture », poursuit-elle.

Avant de mettre la main à la pâte, les participants ont pu visiter l’atelier de Mme Morneau à Saint-Damase, où ils ont découvert les outils, les médiums et les techniques utilisés par l’artiste peintre.

Le programme de médiation culturelle consiste à créer une rencontre entre l’artiste, les publics et l’œuvre. Il comprend plusieurs objectifs, tels que rendre la culture accessible aux publics les plus larges, valoriser la diversité des expressions et des formes de création, encourager la participation citoyenne et favoriser les liens au sein des collectivités. 

image