13 septembre 2012
Au MELS
Par: Martin Bourassa

Le ministère de l’Éducation refuse de rembourser à la Commission scolaire des Chênes de Drummondville les frais de 300 000 $ encourus pour sa défense dans le dossier des cours d’éthique et de culture religieuse. Cette bataille gagnée aurait pu être celle de n’importe quelle commission scolaire au Québec. J’espère que le nouveau gouvernement révisera cette décision qui pénalise à tort cette organisation.

publicité

Le ministère de l’Éducation refuse de rembourser à la Commission scolaire des Chênes de Drummondville les frais de 300 000 $ encourus pour sa défense dans le dossier des cours d’éthique et de culture religieuse. Cette bataille gagnée aurait pu être celle de n’importe quelle commission scolaire au Québec. J’espère que le nouveau gouvernement révisera cette décision qui pénalise à tort cette organisation.

image