13 avril 2017
le pissenlit
Au son
Par: Le Courrier

publicité

Je me répète, mais j’espère chaque année un miracle qui ne vient pas. Pourra-t-on un jour doter le stade L.-P.-Gaucher d’un système de son digne de ce nom? De toute évidence, nos élus n’ont pas d’enfants ou de petits-enfants qui font du patinage artistique, car ils trouveraient, tout comme moi, bien épouvantable la piètre qualité du son qui fait ombrage au spectacle annuel de notre club local. L’acoustique n’explique pas tout.

image