7 juillet 2011
Baseball Junior AA
Belle prestation des Dodgers sur la route
Par: Maxime Desroches
Les présences sur les sentiers se sont accumulées pour les frappeurs des Dodgers contre les Guerriers de Granby, lundi.

Les présences sur les sentiers se sont accumulées pour les frappeurs des Dodgers contre les Guerriers de Granby, lundi.

Les Dodgers ont eu le dessus sur les Guerriers de Granby, le lundi 4 juillet, au stade Napoléon-Fontaine, en grande partie grâce à une poussée maskoutaine de cinq points survenue à la cinquième manche.

Publicité
Activer le son

Les Maskoutains sont demeurés fidèles à leur habitude en ce début de saison de débloquer offensivement à mi-chemin dans la rencontre.

Jouissant déjà d’une confortable avance de cinq points, les Dodgers ont mis le match hors de la portée des Guerriers lorsque Jonathan Boutin-Dorion a expédié un tir d’Olivier Bernier hors des limites du terrain, une claque retentissante bonne pour deux points.Le joueur de 20 ans connaît présentement une saison de rêve avec les Dodgers. Sa moyenne au bâton de ,435 lui confère le deuxième rang de la Ligue junior de la Rive-Sud Métropolitain, tout comme sa moyenne de puissance, qui s’élève à ,739.Maxime Gaboriault, Francis-Denis Giard, auteur de deux doubles, de même que Jeff Smith, ont aussi eu leur mot à dire à l’offensive pour Saint-Hyacinthe, frappant chacun deux coups sûrs dans le triomphe de 8-4 des leurs. Le partant des Dodgers, Boutin-Dorin (1-3), a enregistré sa première victoire de la présente campagne. Il a lancé un match complet en plus de réaliser cinq retraits sur des prises.« J’ai beaucoup apprécié la force de caractère dont on a fait preuve. Il semble qu’on a cette capacité à se relever même des défaites les plus dures qu’on a encaissées », a analysé l’entraîneur-chef des Dodgers, André Smith.Cette victoire faisait suite à un revers de 13-6 subi à domicile, le samedi 2 juillet, contre les Patriotes de Saint-Eustache. Les Maskoutains ont connu toutes sortes d’ennuis au monticule, comme en témoignent les 16 buts sur balles dont ont bénéficié les Patriotes et les sept erreurs défensives commises par les locaux. Le lanceur partant Kevin Valcourt (2-3) a été chassé du match après trois manches et un tiers, après qu’il ait accordé huit points, dont seulement deux mérités, sur cinq coups sûrs.« Des fois, ça se voit dès l’échauffement d’avant-match que les gars ne l’ont simplement pas. Ils étaient nonchalants et la concentration n’y était pas. En plus, on devait composer avec quatre absents, qui ont été remplacés par des joueurs rappelés du midget », a confié l’instructeur Smith.

image