19 avril 2012
Trampoline
Belle surprise maskoutaine en Alberta
Par: Le Courrier
Les soeurs Pietroniro, Mélanie et Amélie, ont le championnat Indo-Pacifique de trampoline dans leur mire.

Les soeurs Pietroniro, Mélanie et Amélie, ont le championnat Indo-Pacifique de trampoline dans leur mire.

Absente de la compétition depuis six mois en raison d’une blessure au dos, Mélanie Pietroniro-Savoie, 16 ans, a offert une des meilleures performances de sa vie à la compétition Élite Canada. Elle a étonné avec une 11 e place, toutes catégories confondues, et en terminant 3 e dans son groupe d’âge.

publicité

Pour sa routine, elle a dû composer avec un degré de difficulté plus élevé qu’à l’habitude afin de répondre aux exigences de Gymnastique Canada, rendant l’exploit encore plus surprenant. « Je ne m’attendais vraiment pas à terminer en si bonne position. Ce fut une super belle surprise, je suis vraiment contente du résultat final! »

Sa soeur Amélie, 13 ans, a également pris part à la première compétition canadienne de l’année qui s’est déroulée du 4 au 6 avril à Airdrie en Alberta. Elle a toutefois été victime d’étourdissements et de baisses d’énergie. Elle est tout de même parvenue à effectuer sa meilleure routine de l’année selon les dires de son entraîneur, Sébastien Rajotte. « La difficulté était un peu moins élevée, mais c’était vraiment beau à voir, surtout avec les malaises qu’elle avait. » Cette performance ne lui a malheureusement pas permis de franchir la ronde préliminaire.Pour cette compétition, il n’y avait aucune catégorie d’âge, ce qui a obligé les Maskoutaines à compétitionner contre la triple médaillée olympique de 32 ans, Karen Cockburn. Mélanie a vu ce défi d’un bon oeil. « Ça te permet d’évaluer où tu te situes parmi les athlètes canadiens en trampoline, toutes catégories confondues. » Cockburn a, sans grande surprise, triomphé lors d’Élite Canada.

Plusieurs objectifs en tête

Avec sa 3 e place dans son groupe d’âge, 11 e au total sur 42 athlètes canadiens, Mélanie aspire maintenant à participer à la compétition Indo-Pacifique de trampoline, un championnat mondial qui permet aux quatre meilleurs athlètes de chaque groupe d’âge en trampoline de compétitionner contre les meilleures au monde. Pour y parvenir, elle devra conserver sa 3 e position dans la catégorie 17-18 ans lors des deux prochaines compétitions nationales. Amélie aura la chance de se reprendre en vue de la compétition Indo-Pacifique.

Elles continueront de s’entraîner au club Gymnaska-Voltigeurs quatre fois par semaine, comme elles le font depuis quelques années déjà. Dans un avenir rapproché, un championnat québécois les attend dans deux semaines à Gatineau, avant de se frotter encore une fois aux meilleures au Canada en Saskatchewan au mois de mai.

image