29 avril 2021
La Pavillon de l’aqueduc renommé
Bernard Avard laisse sa marque à Saint-Hyacinthe
Par: Rémi Léonard

L’ancien conseiller municipal Bernard Avard décédé en 2012. Photothèque | Le Courrier ©

Ce bâtiment municipal sera dorénavant connu comme le Pavillon de l’aqueduc Bernard-Avard. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Un bâtiment municipal est maintenant nommé en l’honneur de l’ancien élu maskoutain Bernard Avard, qui a siégé au conseil entre 1983 et 1996. Il s’agit du Pavillon de l’aqueduc, immeuble cité monument historique par la Ville et situé près la Porte des anciens maires.

Publicité
Activer le son

Le choix n’est pas anodin puisque l’endroit accueille encore aujourd’hui le Groupe Scout Cathédrale-Volcan de Saint-Hyacinthe et que M. Avard a justement été amené à s’investir en politique municipale à travers son implication dans le mouvement scout, a témoigné au COURRIER sa femme, Carmen Avard. Les autorités municipales n’auraient pu « viser plus juste » avec cet hommage posthume, a-t-elle affirmé. M. Avard est décédé en 2012.

Ayant découvert le scoutisme à l’adolescence, il est par la suite devenu animateur lorsque ses enfants ont eu l’âge de rejoindre le mouvement. On lui doit notamment le fait d’avoir contribué au déménagement du club vers le site actuel dans les années 1970. Il a aussi été impliqué dans l’aménagement du terrain de baseball aux Loisirs Saint-Sacrement, a rappelé Mme Avard.

Aujourd’hui, le Pavillon de l’aqueduc abrite également le club de boxe Les Apprentis champions, le Centre nautique municipal, des installations d’escalade et, bien sûr, l’usine de filtration de la Ville.

Nouvelles dénominations

La nouvelle appellation a été confirmée à la séance du conseil du 6 avril, en même temps que deux autres lieux nommés eux aussi en l’honneur de Maskoutains de renom, le tout selon les recommandations du comité de toponymie. Le parc situé à l’extrémité de l’avenue Joseph-Bistodeau, dans le secteur du Rapide-Plat, portera ainsi le nom d’André Gauvin, ancien maire de la Paroisse Saint-Thomas-d’Aquin, décédé en 2014.

Enfin, la nouvelle rue qui rejoint dorénavant le Domaine sur le Vert a été dédiée à Charles L’Heureux, grand propriétaire foncier du 19e siècle qui est connu comme le cofondateur du Village de La Providence et le fondateur du Village de Saint-Joseph, qui fusionneront tous deux avec Saint-Hyacinthe par la suite.

image