7 mars 2013
Campagnes de distribution d’arbres et de barils récupérateurs d’eau de pluie
Par: Le Courrier

La Ville de Saint-Hyacinthe lance sa double campagne de distribution d’arbres et de barils récupérateurs d’eau de pluie. Cette action connaît chaque année beaucoup de succès et permet aux citoyens d’acquérir un baril et/ou un arbre pour 20 $ seulement.

Publicité
Activer le son

Pour participer, les propriétaires occupants d’une habitation à Saint-Hyacinthe doivent remplir le formulaire disponible sur la page d’accueil du site de la Ville (www.ville.st-hyacinthe.qc.ca) avant le 11 mars 2013. Les personnes n’ayant pas accès à Internet peuvent appeler à la division des Communications (450 778-8300) pour s’inscrire. La limite est d’une participation par concours.

Un tirage au sort détermine les gagnants et la distribution des arbres et des barils se fait ensuite début mai.

Le baril récupérateur d’eau de pluie

D’une capacité de 200 litres (45 gallons), le baril est fait de plastique robuste qui résiste aux rayons UV. Son couvercle sécuritaire et son double grillage protègent des débris. Une prise de débordement dirige les surplus d’eau et un robinet en cuivre permet de brancher un boyau ou un système d’irrigation.

À température ambiante et non chlorée, l’eau récupérée dans le baril est meilleure pour les plantes et peut servir à l’arrosage et au lavage extérieur en tout temps, constituant une réserve d’eau utile pour les périodes de sécheresse et d’interdiction. En utilisant un tonneau pour récupérer l’eau de pluie, le citoyen réduit l’utilisation de l’eau potable ainsi que l’écoulement des eaux de ruissellement dans les égouts.

Les arbres

En plus d’embellir la propriété et d’en augmenter la valeur, les arbres et arbustes génèrent moins d’entretien que le gazon ou les vivaces, tout en diversifiant la flore et la faune. Ils protègent des vents, donnent de l’ombre en été et améliorent la qualité de l’air. Majoritairement indigènes, les essences proposées cette année sont de grande longévité et bien adaptées au climat.

La Ville de Saint-Hyacinthe désire également faire prendre conscience que planter un arbre est un geste personnel qui a des conséquences collectives. En effet, en disposant la bonne essence au bon endroit, chacun peut contribuer à augmenter la fraîcheur et la beauté des quartiers, créer des zones de biodiversité pour les pollinisateurs et les oiseaux, et gérer l’espace urbain de manière écologique.

Ateliers-conférences

En collaboration avec l’ITA, la Ville de Saint-Hyacinthe propose également des ateliers-conférences pour des actions citoyennes écoresponsables, conçus pour informer, aider à faire des choix éclairés et ainsi apporter une contribution à l’amélioration de l’environnement, le collectif et l’immédiat.

En lien avec ces deux campagnes de sensibilisation, un de ceux-ci porte sur la gestion des eaux pluviales etun sur la plantation d’arbres. Les personnes intéressées peuvent consulter le site de la Ville (www.ville.st-hyacinthe.qc.ca) ou celui du Jardin Daniel A. Séguin (www.itasth.qc.ca) pour plus d’information.

image