16 mai 2013
Basketball
Cap sur les USA
Par: Maxime Prévost Durand

À 15 ans seulement, Jérôme Desrosiers s’impose déjà comme un joueur d’exception au basketball. Partout où il passe, il se fait remarquer. Le Maskoutain est tombé dans l’oeil d’une école américaine, Northfield Mount Hermon, l’une des plus réputées avec son programme de basketball, qui lui a offert une place dans son programme dès la prochaine rentrée. Jérôme ne pouvait refuser une telle opportunité.

Publicité
Activer le son

« Je l’espérais, j’en rêvais d’aller jouer aux États-Unis, mais je ne croyais pas que cette opportunité allait se présenter si rapidement dans ma carrière », affirme-t-il.

Jérôme a finalisé son inscription en avril, confirmant son départ de la Polyvalente Hyacinthe-Delorme dès l’automne pour ce High School du Massachusetts. « Félicitations encore Jérôme, on est fiers de toi », lui a lancé Nicole Kervin, directrice adjointe à la PHD, à l’extérieur de l’école, quelques instants après sa rencontre avec LE COURRIER.L’opportunité est belle pour Jérôme, mais il devra travailler fort pour faire sa place là-bas, il en est bien conscient. « Ils sont tous très forts, ce sont des géants. Ils sont incroyables. Je suis encore jeune, je n’ai que 15 ans et je jouerai contre des gars qui ont jusqu’à 17-18 ans, des gars de Grade 12 alors que je serai en Grade 9 », continue-t-il, en faisant référence aux années de scolarité des High Schools américains.« C’est une très belle opportunité de me faire voir par les universités américaines. Seulement dans la première année, une centaine d’universités vont venir nous voir jouer et assister à nos entraînements. Je devrai faire mes preuves. »Ce séjour aux États-Unis lui permet de se rapprocher un peu plus encore de son rêve de jouer dans la NCAA, « en première division, évidemment », fait remarquer le sympathique gaillard.

image