22 mars 2012
Caracol présente son nouveau bijou
Par: Le Courrier
Caracol présentera son album <em>Blanc mercredi</em>, vendredi, au Zaricot, trois jours après avoir effectué sa première montréalaise.

Caracol présentera son album Blanc mercredi, vendredi, au Zaricot, trois jours après avoir effectué sa première montréalaise.

Jusqu’à la fin avril, Carole Facal, alias Caracol, effectue une tournée canadienne pour présenter son deuxième album solo Blanc mercredi et partira ensuite pour l’Europe et l’Australie. Elle sera sur la scène du Zaricot, vendredi, dans le cadre d’un spectacle semi-acoustique avec, en première partie, la chanteuse Amelia Curran.

Après s’être fait connaître aux côtés de Doriane Fabreg, avec le duo DobaCaracol qui a d’ailleurs connu un succès international, Caracol n’a pas perdu de temps. Elle a sorti, en 2008, un premier album solo intitulé L’arbre aux parfums. En plus d’avoir mérité de nombreux prix et nominations, cet album a permis à la chanteuse de se produire au Canada, aux États-Unis et en Europe. Elle revient donc avec un deuxième album solo, paru à l’automne. Bien différent du premier, il s’annonce toutefois tout aussi prometteur.

« Je ne peux pas comparer les deux albums, avance Caracol. Ils sont très contrastés et me représentent à deux périodes différentes de ma vie. Dans le cas de Blanc mercredi, je dirais que c’est un album plus lumineux et plus serein que le premier. J’ai d’ailleurs été beaucoup inspirée. Cela m’est venu naturellement et les pièces ont été terminées rapidement. »L’auteure-compositrice-interprète a déjà mérité le prix Genie de la Meilleure chanson originale pour la pièce Quelque part, chanson centrale du film Starbuck de Ken Scott, lors des Prix Genie Award qui ont eu lieu le 8 mars. Un cadeau qu’elle a très bien reçu la journée de son anniversaire et de la journée de la Femme. « C’est un super beau cadeau! C’était la première fois que j’écrivais une chanson pour un film. La proposition m’est venue de David Laflèche. Il a composé la musique pour le film et il manquait une pièce à la dernière minute. J’ai écrit la chanson Quelque part impulsivement, sans voir les images du film et la chanson concordait parfaitement! Cela m’a beaucoup aidé à promouvoir mon album, car elle occupe une belle place dans le film. Je ne pensais pas que la production serait aussi grosse et que le film serait aussi bien reçu », commente-t-elle lors d’une entrevue téléphonique avec LE COURRIER au lendemain des Prix Genie Award.Son album Blanc mercredi qui présente des musiques aux accents folk, pop, alternatif et rétro-soul contient des textes francophones et anglophones. Un atout qu’elle aime exploiter.« J’aime écrire dans les deux langues parce qu’elles ont des sonorités différentes. Je considère que c’est un plus dans la création de mes chansons, mais c’était tout de même important pour moi de faire un album majoritairement en français. »Voulant ainsi privilégier les compositions francophones, Caracol s’est retrouvée avec des compositions anglophones en trop. Elle a donc décidé de lancer un EP Shiver sur lequel figurent six pièces anglophones inédites et cinq titres paraissant sur Blanc mercredi. Accompagnée de quatre musiciens, Caracol réserve un spectacle intimiste où les chansons seront rythmées à l’acoustique et axées sur la voix et les harmonies vocales. Elle présentera un mélange des pièces tirées des albums L’arbre aux parfums et Blanc mercredi ainsi que les pièces de son EP Shiver. Le spectacle commencera dès 20 h.

image