6 août 2020
Expansion d’un centre de grains dans Théo-Phénix
Carrières St-Dominique et Jefo Logistique s’entendent
Par: Jean-Luc Lorry

Pour développer ses activités, Jefo Logistique a relocalisé l’usine à béton des Carrières St-Dominique sur un autre terrain appartenant au Groupe Jefo dans le parc industriel Théo-Phénix. Sur la photo, Jacques Sylvestre Jr, vice-président exécutif des Carrières St-Dominique, et Jean Fontaine, président et fondateur du Groupe Jefo. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Pour développer les activités de son centre de grains dans le parc industriel Théo-Phénix, Jefo Logistique, une entreprise du Groupe Jefo qui regroupe les filiales Transport Nalaco et Transbordement Saint-Hyacinthe, a acquis le terrain où était installée une usine de béton appartenant aux Carrières St-Dominique.

Publicité
Activer le son

En échange de cette cessation de terrain, Jefo Logistique a relocalisé cette usine sur un autre terrain lui appartenant dans le même parc industriel.

La division construction du Groupe Jefo a bâti un nouvel édifice pour permettre aux Carrières St-Dominique de poursuivre ses opérations. L’ancienne usine à béton sera démantelée pour permettre la construction de quatre silos.

« Pour les Carrières St-Dominique, l’occasion était belle de rajeunir notre usine de béton en suivant les meilleures pratiques de l’industrie tant au niveau opérationnel qu’environnemental », indique Jacques Sylvestre Jr, vice-président exécutif des Carrières St-Dominique, en entrevue au COURRIER.

« Je salue la vision de Jean Fontaine et de son équipe de direction pour nous avoir proposé des transactions à l’avantage réciproque des deux entreprises. Ceci témoigne d’une grande complicité puisque nous faisons des affaires ensemble depuis maintenant 35 ans », poursuit M. Sylvestre, avocat de profession.

Nouvelle vocation

En plus de l’ancien terrain des Carrières St-Dominique, Jefo logistique utilisera la bâtisse voisine qui appartenait à Emballages Maska – un centre de distribution – pour y exploiter un nouveau service d’ensachage. En décembre 2018, ce bâtiment d’une superficie de 55 000 pieds carrés et son terrain avaient été vendus pour un montant de 3 M$ à Jefo Logistique.

L’acquisition de ces deux terrains stratégiquement situés pour l’expansion de Jefo Logistique offre un accès direct à la voie ferrée.

Actuellement, l’entreprise peut accueillir sur ses propres rails jusqu’à 225 wagons. Jefo Logistique est accréditée par le Canadien National (CN) pour recevoir des unités de 100 wagons (unit train) dans ses installations du parc Théo-Phénix.

« L’unit train de 100 wagons permet d’aller chercher des escomptes de transport pour les producteurs agricoles du Québec, précise Jean Fontaine, président et fondateur du Groupe Jefo. Le prix de l’alimentation animale est fortement affecté par les coûts des intrants. Avec une logistique plus efficiente, nous pouvons aider les producteurs à obtenir une meilleure rentabilité tout en réduisant l’empreinte carbone de l’industrie agroalimentaire. »

Jefo Logistique dispose de 13 silos imposants d’une capacité d’entreposage totalisant 65 000 tonnes, d’un séchoir à grains à la fine pointe de la technologie et d’entrepôts de vrac.

« Au fil du temps, nous sommes devenus un centre de grains incontournable pour les producteurs du Québec et de l’est de l’Ontario. Il existe une grande demande pour des grains et des protéines ensachés. Cet investissement nous permettra de desservir la clientèle locale et d’optimiser les exportations en conteneurs », mentionne Steve Dillaire, directeur général de Jefo Logistique.

image