20 février 2013
Février, mois de la capitation (dîme)
C’est le temps de donner pour aider votre Église
Par: Le Courrier
On aperçoit sur la photo, assis, de gauche à droite : Pierrette Chicoine Lagacé, paroisse Cathédrale; Diane Daneau, animatrice de la région pastorale; et Ginette St-Onge, paroisse Notre-Dame-du-Rosaire. Dans le même ordre, debout : Denise Dupré St-Onge, paroisse Cathédrale; Josée Maranda, paroisse Sainte-Eugénie de Douville; Chanoine Gaston Giguère, modérateur de l'unité pastorale Mgr Langevin; Gilles Létourneau, paroisse Sainte-Rosalie; Lucien Palardy, paroisse Saint-Joseph; et Pierre Dumas, pa

On aperçoit sur la photo, assis, de gauche à droite : Pierrette Chicoine Lagacé, paroisse Cathédrale; Diane Daneau, animatrice de la région pastorale; et Ginette St-Onge, paroisse Notre-Dame-du-Rosaire. Dans le même ordre, debout : Denise Dupré St-Onge, paroisse Cathédrale; Josée Maranda, paroisse Sainte-Eugénie de Douville; Chanoine Gaston Giguère, modérateur de l'unité pastorale Mgr Langevin; Gilles Létourneau, paroisse Sainte-Rosalie; Lucien Palardy, paroisse Saint-Joseph; et Pierre Dumas, pa

Publicité
Activer le son

Si votre Église vous tient à coeur, c’est le temps de poser un geste pour le montrer. En effet, Février, mois de la capitation, est le moment choisi pour inviter chaque croyant à faire sa part pour son Église. La campagne de capitation, appelée dîme autrefois, vise à soutenir la vie pastorale et à assurer l’entretien des édifices et équipements des différentes paroisses catholiques de Saint-Hyacinthe.

Les prêtres, agentes et agents de pastorale entourés de nombreux bénévoles multiplient leurs efforts pour faire grandir la foi et la garder bien vivante en offrant des parcours de catéchèse et des messes dominicales de qualité. Dans chaque paroisse, on continue à se rassembler pour célébrer baptêmes, mariages et funérailles. Les marguilliers, tout en donnant leur plein appui au travail pastoral, assument l’entretien des églises et s’assurent d’une saine gestion des ressources. Pour que tout cela continue, les paroisses ont besoin de votre soutien financier. Le montant suggéré pour la capitation annuelle est de 50 $ par personne majeure (d’où l’appellation « capitation », per capita). Ce montant est payable à votre paroisse en février. Les dons et legs testamentaires sont aussi acceptés. Un feuillet publicitaire distribué dans tous les foyers maskoutains, au début du mois, rappelle que l’opération Capitation est en cours. Si votre Église vous tient à coeur, c’est le temps de donner!

image