26 avril 2018
Potagers urbains
Chantal Soucy sème l’intérêt dans sa circonscription
Par: Olivier Dénommée
Le professeur François Ducasse, la députée Chantal Soucy et l’étudiant Charles Côté tiennent des petits jardins urbains créés avec soin par les étudiants de l’EPSH et qui seront distribués gratuitement à une centaine de résidents de la circonscription de Saint-Hyacinthe.

Le professeur François Ducasse, la députée Chantal Soucy et l’étudiant Charles Côté tiennent des petits jardins urbains créés avec soin par les étudiants de l’EPSH et qui seront distribués gratuitement à une centaine de résidents de la circonscription de Saint-Hyacinthe.

Lundi, au lendemain du Jour de la Terre, la députée de Saint-Hyacinthe, Chantal Soucy, dévoilait sa nouvelle collaboration avec l’École professionnelle de Saint-Hyacinthe (EPSH). Après avoir fait appel à des étudiants pour son projet de Croque-livres l’an dernier, elle a convaincu le professeur François Ducasse et ses étudiants de produire des jardins urbains qui seront distribués gratuitement aux citoyens de la circonscription.

Publicité
Activer le son

Un peu plus d’une centaine de jardins, d’une valeur de 25 $ à 40 $, sont mis à la disposition des Maskoutains afin d’encourager cette culture encore méconnue. « L’agriculture urbaine contribue à l’autonomie alimentaire et à la préservation de l’environnement, en plus de favoriser une saine alimentation », peut-on lire sur le site spécialement créé pour cette campagne.

Victime de son succès

Les inscriptions pour demander un des jardins gratuits devaient s’étirer jusqu’au 15 mai ou jusqu’à épuisement des stocks. Or, il aura suffi de 24 heures pour que tous les potagers soient réservés, un beau problème pour la députée et son équipe qui ont constaté un grand engouement autour de ce projet. 

Face à un tel succès, Mme Soucy a confirmé son intérêt de répéter l’expérience, dans cette forme ou une autre qui permettrait de distribuer encore plus de jardins, l’an prochain. En tout cas, la députée peut se targuer d’avoir « semé l’intérêt » pour l’agriculture urbaine au sein de la population!

Les jardins urbains devront être récupérés le 19 mai, entre 10 h et midi, devant l’entrée 6 des Galeries St-Hyacinthe. Par la suite, des capsules pour donner des trucs pour entretenir et profiter de son jardin seront diffusées sur la page Facebook de la députée en juin.

Jardins géants à gagner

S’il est déjà trop tard pour demander son jardin urbain, il est encore possible de tenter sa chance pour gagner un des trois jardins urbains géants sur pattes, d’une valeur de 165 $ chacun. Les inscriptions se termineront le 15 mai et le tirage se fera le lendemain. Pour connaître toutes les modalités du concours, rendez-vous sur le site potagerschantalsoucy.com. Au moment de mettre sous presse, près de 200 personnes avaient déjà inscrit leur nom au tirage. 

image