26 avril 2012
Kia Optima SX 2012
Charmante coréenne
Par: Marc Bouchard

Disons que vous êtes un homme, et que vous avez devant vous la plus belle des top modèles (mesdames, imaginez que devant vous se tient David Beckham par exemple… ou moi, mais ma modestie légendaire s’y refuse). Et que cette top modèle vous invite à sa table pour dîner… rien de sérieux, une simple discussion. Et qu’en fin de soirée, elle vous dise bonsoir du bout des lèvres avant de disparaître au coin de la rue…

C’est un peu de cette façon que je me suis senti quand j‘ai pris le volant de la Kia Optima SX la première fois. La voiture est charmante, élancée, stylée, mais les quelques heures, ou quelques jours à son volant, ne suffisaient qu’à me titiller plutôt qu’à satisfaire ma totale curiosité.

Mais voilà que se présente une occasion unique : passer quelques semaines au volant de la Kia Optima SX (la version turbo pour ceux que cela intéresse), histoire d’en savoir un peu plus sur la vie des gens beaux et célèbres… Difficile de refuser l’invitation, et même une belle chance de faire vivre l’expérience à d’autres.

Une allure de Top modèle

La Kia Optima, dans toutes ses déclinaisons, est définitivement une top modèle. Sur la route, elle attire les regards comme les longues jambes de Heidi Klum l’ont toujours fait sur les scènes du monde (non sans raison, oserais-je préciser, moi qui l’ai déjà rencontrée…). Son profil (celui de la voiture évidemment) est aérodynamique, la ligne de toit fortement prononcée vient confirmer cette notion de sportivité.

La calandre avant, nouveau signe distinctif de la Kia, est particulièrement évidente, et est entourée de blocs optiques aux formes effilées. Enfin, il ne faudrait pas oublier les roues, quasi totalement remplies, qui sont définitivement un trait caractéristique de l’auto.Dans l’habitacle, même raffinement. Les sièges, des baquets sport, sont enveloppants à souhait, mais sont aussi aisément réglables du bout des doigts. Et même Chérie, dont les longues jambes et le dos fragile donnent peu de répit aux sièges sans confort, n’ont rien trouvé à redire dans la Kia.Le tableau de bord, moderne, est facile à consulter, et regorge d’accessoires simples d’utilisation. La navigation satellite, par exemple, ne se laisse pas impressionner par les rayons du soleil et sa carte demeure visible en toutes circonstances. Petit bémol cependant sur les commandes de navigation (annuler un trajet en cours demande quelques manipulations), mais en général, le système multimédia se gère sans trop de difficultés.Et un bon mot aussi pour le système Bluetooth intégré, dont la sonorité fait parfois penser à un fond de boîte de conserve, mais qui se jumelle sans problème et se manie vocalement avec aisance, sans exiger de cours de diction particuliers.

Puissance sous le pied

Évidemment, on parle ici de la version SX, dont du moteur turbo que la Kia Optima partage avec sa cousine très rapprochée, la Hyundai Sonata turbo. Sous le capot, un moteur 2,0 litres capable de développer la bagatelle de 274 chevaux, tout en maintenant une consommation moyenne sous la barre des 8,5 litres aux 100 kilomètres, toutes utilisations confondues.

Évidemment, vous aurez compris que ces données demandent quelques vérifications, et que je profiterai des prochaines semaines pour les valider. Bonne nouvelle cependant, malgré la présence d’un turbo, l’essence super n’est pas nécessaire. Une économie importante ces jours-ci.

Première prise en main

Dès le premier jour, je suis tombé en amour avec le look. Et il ne m’a fallu que quelques kilomètres pour apprécier aussi la conduite de la Kia Optima SX. La direction est précise, les accélérations vives et les changements de la boîte 6 vitesses bien étagés. Au pire, il est toujours possible de la changer manuellement avec les palettes au volant.

Mais, car il y a toujours un mais, les suspensions sont un peu rêches et exigent une petite adaptation, rendant parfois la randonnée de Fiston assis à l’arrière moins confortable. Question cependant : est-ce l’inconfort du passager à l’arrière ou le caractère bougonneux de mon ado qui ressort?

En résumé

Au premier contact, la Kia Optima SX s’avère quasi spectaculaire, même si le prix d’achat est un peu élevé. Mais là ne s’arrête pas le test. Je me promets, au cours des prochaines semaines, de la faire tester par quelques autres conducteurs, Chérie étant du nombre. On saura alors si la Kia Optima SX a séduit uniquement le chroniqueur que je suis, ou est capable de rejoindre tout le monde!

Forces :

– Design impeccable- Moteur puissant- Accessoires abondants

Faiblesses :

– Suspensions rêches- Confort arrière à revoir- Prix d’achat

Fiche technique :

Moteur : L4 2.0L Turbo DACT 16 soupapesPuissance (ch@tr/min) : 274 @ 6000Couple (lb.pi@tr/min) : 269 @ 1750Transmission : Automatique à 6 rapportsFreins : Disques aux 4 rouesConsommation : 9.2 l aux 100 km (ville) / 5.8 l aux 100 km (route)Prix : 35 150 $

image