9 juillet 2020
Club de golf de Saint-Hyacinthe : l’engouement
Par: Félix-Antoine Bourassa

Les golfeurs sont au rendez-vous et respectent le protocole au Club de golf de Saint-Hyacinthe. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Les amateurs de golf avaient hâte de retrouver les verts et cet engouement s’est fait sentir au club de golf de Saint-Hyacinthe. Malgré le report des tournois, l’affluence soutenue des golfeurs depuis la reprise des activités comble peu à peu le manque à gagner.

Publicité
Activer le son

C’est depuis le 20 mai que le gouvernement Legault a permis la réouverture des terrains de golf, au grand plaisir des adeptes de la petite balle blanche qui n’ont pas perdu de temps à regagner les verts du club de golf maskoutain. « Ça fait longtemps que je n’ai pas vu un tel engouement pour le golf. Les choses vont bien pour nous avec 50 nouveaux membres, alors que nous sommes plutôt habitués à une vingtaine bon an mal an. Les grilles de départ se remplissent presque chaque journée », mentionne le directeur général du club de golf, Bruno Chicoine.

Plusieurs ajustements ont été faits pour permettre une pratique sécuritaire. « Les golfeurs doivent se laver les mains à leur arrivée au golf. Nous avons aussi retiré tous les accessoires sur le terrain et installé un mécanisme pour retirer la balle des trous. Finalement, nous avons espacé chaque départ de quelques minutes pour éviter l’attroupement de joueurs au même trou ». Même si les golfeurs ne sont pas habitués à un tel protocole, tous respectent les consignes. « Le respect des consignes est au-delà de nos espérances. Les joueurs sont contents de retrouver leur sport. C’est très encourageant pour la suite des choses. »

Même si la tenue de tournois représente un revenu très important, la réponse positive des amateurs apporte un peu de baume . « Nous avons perdu huit tournois qui ont tous été reportés à l’an prochain. Nous comptons toutefois tenir des tournois en août et en septembre. D’ici là, nous récupérons en partie notre manque à gagner grâce à nos nombreux visiteurs. »

Le bistro Dix-Neuf 29 a ouvert ses portes au public le 6 juillet, ce qui devrait aussi aider à éponger les pertes liées au début de saison tardif.

image