28 avril 2016
Centre-ville
Construction Fluet mise sur le résidentiel
Par: Jean-Luc Lorry
Sur la photo, de gauche à droite, Pierre Goyette de la firme Goyette Architecte et Enrico Fluet, président de Construction Fluet. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Sur la photo, de gauche à droite, Pierre Goyette de la firme Goyette Architecte et Enrico Fluet, président de Construction Fluet. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Face au succès fulgurant des locations de son immeuble résidentiel Le Notre-Dame situé à un jet de pierre du centre-ville, le promoteur immobilier maskoutain Construction Fluet a ­sérieusement modifié ses projets de développement.

Publicité
Activer le son

Le président de Construction Fluet, Enrico Fluet, a décidé d’abandonner l’idée de bâtir un projet commercial d’envergure sur la rue Dessaulles, tel qu’annoncé dans nos colonnes en octobre 2013.

L’homme d’affaires privilégie maintenant la construction de deux futurs ­immeubles comptant 40 logements chacun répartis sur quatre étages.

Ces trois édifices constitueront le ­complexe résidentiel du Notre-Dame ­situé sur le vaste terrain acquis en 2008 des Pères Dominicains.

« Cette phase 2 est la suite de ce qui a débuté en 2014 et qui a connu un succès au-delà de nos prévisions. Les 39 premiers logements ont rapidement trouvé preneurs et le niveau de satisfaction à l’égard de ces unités de logement est très élevé. C’est très encourageant pour cette nouvelle étape du projet », a déclaré avec enthousiasme, Enrico Fluet lors d’une conférence de presse organisée pour dévoiler les détails de cette nouvelle phase.

Les travaux de construction du second édifice débuteront en juin. Les premiers locataires pourront emménager à partir du printemps 2017. Cette phase 2 représente pour le promoteur immobilier un investissement de l’ordre de 4,5 M$.

« Ces appartements de style urbain ­disposeront de balcons généreux et d’une fenestration importante », vante l’architecte Pierre Goyette de la firme maskoutaine Goyette architecte.

Chaque immeuble est pourvu d’un stationnement intérieur de 29 cases. Un ascenseur dessert également chaque étage.

L’immeuble comptera 24 appartements de type 4 et demi, 9 logements de type 3 et demi, 3 logis de type 5 et demi et quatre « penthouses ».

L’immeuble de la phase 2 fera face à l’avenue Raymond et celui de la phase 3 à l’avenue Bourdages Nord.

image