8 novembre 2012
Contre le projet d’un tunnel
Par: Le Courrier

647lv1s-dette

647lv1s-dette

M. Bernier,

Je suis résident de Saint-Hyacinthe depuis près de 40 ans et je possède une maison à Douville depuis 16 ans.Je suis fortement opposé au projet de tunnel sur le boulevard Casavant. Bien que j’en comprenne les avantages, je ne comprends pas comment nous pouvons justifier une telle augmentation de notre dette municipale. À titre de contribuable, je porte déjà une grande dette au fédéral, une immense dette au provincial et nous voulons ajouter près de 29 millions à notre dette municipale. Est-ce logique? Raisonnable? Il me semble que les conditions économiques actuelles ne nous permettent pas une telle dépense. Et qu’en est-il des dépassements des coûts possibles? Nous allons une fois de plus pousser le problème vers la prochaine génération. Des finances saines nous permettraient de mettre davantage d’argent dans les projets verts, dans les projets pour les jeunes ou dans des projets ayant un impact réel sur la qualité de vie des citoyens.Mes occupations ne me permettaient pas de me libérer pour assister aux réunions d’informations et de toute façon, je trouve votre brochure sur le projet très claire. La différence de coût est énorme et cette dépense n’est pas justifiée. En lisant les comptes-rendus de ces réunions d’informations dans Le Courrier, j’ai le sentiment que les promoteurs immobiliers, qui se sont exprimés pendant ces rencontres, sont bien mal placés pour nous faire la leçon sur les dépenses à faire. Si un projet de développement à Douville nécessite un tunnel, que le promoteur en assume les coûts. Pourquoi tous les citoyens de la ville devraient-ils assumer le coût de ces infrastructures qui serviront à mieux servir son développement? Bien que résidant moi-même à Douville, je ne vois pas le besoin d’un tunnel.Personnellement, je n’ai pas les moyens d’assumer une telle hausse de taxes. Et qu’en est-il du prix des loyers? Les propriétaires devront refiler cette hausse de taxe à leurs locataires. C’est ce que nous voulons pour notre ville? Que les jeunes familles s’achètent des maisons à Sainte-Madeleine ou Saint-Liboire où les taxes sont plus raisonnables? Nous sommes en concurence avec les autres localités de la région et nous devons donc rester concurentiels.J’espère que ma voix sera entendue, même si je n’ai pas pu aller l’exprimer lors des rencontres d’information. J’espère surtout que la loi du gros bon sens prévaudra lors de la prise de décision du conseil municipal.Bien à vous,

Guy BernardSaint-Hyacinthe

image