27 octobre 2011
Coups de coeur d’automne
Par: Hélène Dion

À la suite d’une dégustation organisée par LBV International en début de semaine, je vous livre ici quelques coups de coeur.

Première règle, toujours avoir un Hugel sous la main.

Hugel, c’est cette maison alsacienne située à Riquewihr, au coeur du vignoble alsacien. La famille Hugel, dont les ancêtres vignerons permettent d’écrire leur histoire viticole depuis 1639, propose une gamme de vins secs, droits, avec toujours un équilibre basé sur de belles acidités. Quand on veut boire l’Alsace droite, loin des vins sucrés présentés par plusieurs domaines, Hugel est un choix à ne pas négliger. C’est en fait une belle façon de connaître le potentiel alsacien avec une pureté des vins au nez tant qu’en bouche. Alors voilà, ayez un « Gentil »*. Le millésime 2010, qui arrive d’ici quelques jours dans nos succursales, a ce côté très vif et en même temps plein d’ampleur. Servez-le avec votre plateau de sushi pour un accord tout en fraîcheur. Souhaitons que le Pinot Gris de la maison arrive en succursales pour le plaisir de nos accords à table.

La fine Loire

Autre blanc à mettre à votre liste d’achats, le Pouilly-Fumé de Pascal Jolivet. Son Sancerre, déjà, c’est quelque chose, mais j’attire votre attention sur ce Sauvignon de Loire tout en finesse, avec une bouche texturée, exotique et vive!

L’une des particularités des vins de Pascal Jolivet est la fermentation des jus naturels, avec des levures indigènes et les gammes telles que le Sancerre sont issues de parcelles bien distinctes. « Nous marions les sauvignons issus de trois terroirs pour créer notre style. Ce style, c’est la finesse, la pureté et l’élégance », explique Pascal Jolivet en commentant l’apport de chacun de ces terroirs dans ses vins. « Le calcaire pour la force, le silex pour la minéralité et l’argile pour la rondeur. » C’est la saison des huîtres qui nous titillent les papilles, sortez Sancerre ou Pouilly-Fumé!

L’Entre-Deux-Mers

Un autre blanc, plus texturé, celui d’Entre-Deux-Mers de Château Fontenille.

On le boit frais, mais pas glacé pour saisir les notes exotiques du Sauvignon Gris, les notes de fruits de la passion du Sauvignon Blanc et le Sémillon « qui va se révéler dans le temps », explique Pierre Courdurie du Château bordelais. On pourra accompagner ce vin à un ceviche de pétoncles au mojito avec une petite touche de fruits de passion et fleur de sel.

La chaleur du sud

En rouge, pour répondre aux saveurs d’automne, un coup de coeur avec le Minervois du Domaine Borie de Maurel.

Avec sa nouvelle étiquette expressément créée pour le Québec par un bédéiste d’ici, ce Minervois 2010 issu de Syrah, Grenache et Carignan, propose un nez de canneberges, de cerises, d’épices et une bouche poivrée et minérale. La propriété située sur les coteaux, profite de sols calcaires, schisteux et de silex, offre du Languedoc précis et à bon prix! Une nouvelle cuvée de Hecht & Bannier arrive en spécialité la semaine prochaine. Cette jeune maison de négoce et d’élevage, créée par deux amis, Gregory Hecht et François Bannier, propose des vins de négoce, mais avec une offre de vins identitaires. « Nous cherchons à donner notre interprétation de chaque appellation », précise Gregory Hecht. Ceux qui aiment le Saint-Chinian de la même maison, adopteront le Roussillon Villages. Avec une base de Grenache sur des terroirs près de la frontière espagnole et des approvisionnements sur les terroirs de Maury, on a ajouté du Mourvèdre et de la Syrah issue de sols granitiques. Un vin de chaleur, épicé, aux notes de fruits dont la cerise noire.

*Gentil : ce vin est issu d’un assemblage d’au moins 50 % des quatre cépages nobles d’Alsace, soit le Riesling, le Gewürztraminer, le Pinot Gris et le Muscat. Gentil – Alsace 2010 – Hugel – Code SAQ : 367284 – Prix : 17,15 $ Pouilly-Fumé 2010 – Pascal Jolivet – Code SAQ : 10272616 – Prix : 26 $ Entre-Deux-Mers 2010 – Château de Fontenille – Code SAQ : 10863150 – Prix : 15,10 $ Minervois 2010 – Esprit d’automne – Domaine Borie de Maurel – Code SAQ : 875567 – Prix : 16,45 $-30-

image