31 décembre 2015
Coups de coeur musicaux de 2015
Par: Le Courrier

Publicité
Activer le son

La révélation

Le duo Milk & Bone, composé de Camille Poliquin et Laurence Lafond-Beaulne, a frappé fort en début d’année avec Little Mourning, un court album de huit chansons, toutes aussi captivantes les unes que les autres. L’harmonie des deux voix est envoûtante, autant que les douces mélodies teintées d’électro grâce aux synthétiseurs. À la fois apaisante et ­réconfortante, la musique de Milk & Bone charme dès la première écoute. Espérons qu’une suite ­viendra en 2016!

Le francophone

2015 aura été une grande année pour Marie-Pierre Arthur. Son troisième album en carrière, Si l’aurore, lui a permis de remporter son premier Félix au gala de l’ADISQ, dans la ­catégorie Adulte contemporain. Délaissant quelque peu le folk rock qui nous l’avait fait connaître, la chanteuse-bassiste s’offre une sonorité plus vintage, parfait pour une écoute sur vinyle. Une sensualité se dégage du groove de sa musique, pendant que les textes traitent de sujets comme l’amour et l’infidélité. La beauté de Si l’aurore passe par la justesse des arrangements, ­jamais trop chargés.

L’anglophone

Le charismatique Britannique James Bay a complètement séduit le Québec au cours de la dernière année avec son rock folk. À travers les douze chansons de son premier album, Chaos and the Calm, le chanteur de 25 ans, que l’on reconnaît avec ses longs cheveux et son chapeau, a fait une entrée remarquée, notamment sur les ondes radiophoniques, avec Hold Back The ­River. Plutôt habile avec la guitare, Bay vogue entre les ballades acoustiques toutes simples (Let It Go, Scars) et les morceaux plus pop (Collide, When We Were On Fire, Best Fake Smile).

image