8 octobre 2020
COVID-19 : un nouveau décès dans la région
Par: Maxime Prévost Durand

Un premier décès lié à la COVID-19 depuis juillet a été enregistré dans les derniers jours dans la MRC des Maskoutains, indiquent les plus récents chiffres divulgués par la Direction de santé publique de la Montérégie, partagés mercredi après-midi.

Publicité
Activer le son

Le bilan fait donc maintenant état de 28 décès depuis le début de la pandémie dans la région maskoutaine.

Le orange demeurait par ailleurs la couleur associée à la MRC des Maskoutains sur le palier d’alerte du gouvernement alors que le nombre de nouveaux cas de COVID-19 reste plutôt stable dans la région. Entre le 29 septembre et le 5 octobre, 27 nouveaux cas ont été détectés sur le territoire maskoutain. Pour l’ensemble de la Montérégie, ce chiffre s’élève à 834 cas pour la même période.

Deux résidents du Centre d’hébergement de l’Hôtel-Dieu-de-Saint-Hyacinthe étaient atteints de la COVID-19 en date d’hier, selon la liste officielle du ministère de la Santé et des Services sociaux. Ces personnes avaient été transférées sur une unité chaude du Centre d’hébergement René-Lévesque, à Longueuil, désignée pour accueillir ce type de clientèle en ce début de deuxième vague.

Dans le milieu scolaire, le tableau s’éclaircit un peu. Une dizaine de cas sont toujours répertoriés dans les établissements du Centre de services scolaire de Saint-Hyacinthe, soit un de moins que la semaine précédente. Ceux-ci sont dispersés dans huit écoles. Un des cas, que l’on devine être un enseignant, est toutefois associé à plus d’une école.

Seule l’école professionnelle de Saint-Hyacinthe a connu une hausse, passant d’un cas à trois dans la dernière semaine. Une cinquantaine de ses élèves ont dû s’isoler. À la polyvalente Hyacinthe-Delorme, la plus durement touchée depuis la rentrée, on ne compte plus que deux cas et huit élèves en isolement préventif. Du côté de l’école secondaire Fadette et des écoles primaires Saint-Damase, Saint-Joseph-Spénard et Saint-Thomas-d’Aquin, on compte toujours un seul cas et un nombre variable d’élèves en isolement. Lafontaine et Des Passereaux ont également un cas qui leur est toujours associé, mais aucun élève n’est isolé.

Dans le secteur privé, un nouveau cas a été détecté chez un élève du Collège Saint-Maurice, dont le groupe a été placé en isolement préventif. Une semaine plus tôt, un membre du personnel avait également testé positif, mais les deux cas ne seraient pas reliés.

image