1 juillet 2021
Avec le Lightning de Tampa Bay
David Savard vit sa première finale de la Coupe Stanley
Par: Maxime Prévost Durand

Le défenseur maskoutain David Savard, qui s’est joint au Lightning de Tampa Bay cette saison à la suite d’une transaction, participe à sa toute première finale de la Coupe Stanley. Photo Twitter TBLightning

Le Maskoutain David Savard, défenseur du Lightning de Tampa Bay, réalise le rêve d’une vie ces jours-ci. Non seulement, à 30 ans, il participe à sa première finale de la Coupe Stanley, mais il affronte de surcroît l’équipe de son enfance, les Canadiens de Montréal.

Publicité
Activer le son

À l’approche de ce grand rendez-vous, on sentait son excitation, mais aussi surtout son désir de remporter le prestigieux trophée, celui dont tous les joueurs de hockey rêvent.

« J’ai grandi en les regardant jouer, alors ce sera définitivement spécial [d’affronter les Canadiens], a soutenu le numéro 58 en point de presse, tout juste avant que la série finale se mette en branle, lundi, à Tampa Bay. Mais en ce moment, le plan est de jouer notre jeu. [Les Canadiens], c’est juste une autre équipe qui se trouve sur notre route pour atteindre notre objectif de remporter la Coupe Stanley. »

Avec sagesse, il a tenté de laisser de côté ses sentiments et de relativiser la situation pour se concentrer sur la tâche à accomplir. « Ce n’est pas important quelle équipe se trouve de l’autre côté de la patinoire, a-t-il poursuivi. [Les Canadiens] ont une bonne équipe et on devra bien jouer si on veut aller jusqu’au bout [et soulever la Coupe Stanley]. »

Le Lightning a pris les commandes de cette finale en remportant de façon convaincante le premier match, lundi soir, au compte de 5 à 1. Le résultat du deuxième match, disputé mercredi soir, n’était pas connu au moment de mettre sous presse.

Un échange, une opportunité

Cette opportunité incroyable se présente à David Savard à peine un peu plus de deux mois après qu’il s’est joint au Lightning. Étant l’un des joueurs les plus convoités à la période des transactions, le défenseur de 6’2” et 233 lb avait été échangé à la formation floridienne par les Blue Jackets de Columbus, la seule équipe avec laquelle il avait évolué jusque-là dans la LNH en dix saisons. Dès lors, il savait qu’il se joignait à un club qui avait comme objectif de remporter une deuxième Coupe Stanley consécutive.

« Quand je jouais contre eux durant la saison [avec les Blue Jackets, avant d’être échangé], je sentais déjà que c’était un groupe spécial. Ils étaient déjà tellement bons l’an dernier. D’être maintenant dans leur camp et de profiter de cette opportunité avec eux, c’est incroyable. Je fais juste apprécier chaque moment », a-t-il lancé en point de presse.

Outre trois parties qu’il a ratées au début de la deuxième ronde face aux Hurricanes de la Caroline pour soigner une blessure au haut du corps, David Savard a joué tous les autres matchs du Lightning en séries éliminatoires. Il est habituellement jumelé avec Mikhail Sergachev, un ancien premier choix des Canadiens qui avait été échangé à Tampa Bay en 2017 dans la transaction qui avait amené Jonathan Drouin à Montréal.

Si le Lightning parvient à remporter la finale, David Savard deviendrait le premier Maskoutain en 25 ans à soulever la Coupe Stanley, selon les informations recueillies auprès du Centre d’histoire de Saint-Hyacinthe.

« Après quelques recherches, il semble que René Corbet soit le dernier Maskoutain à avoir participé à la finale de la Coupe Stanley et à avoir son nom gravé sur le trophée », nous a-t-on indiqué. Cet exploit remonte à 1996 alors que l’Avalanche du Colorado avait triomphé.

Après avoir été lancée à Tampa Bay, la finale de la Coupe Stanley se transporte maintenant à Montréal pour les matchs 3 et 4. Ceux-ci seront disputés respectivement le vendredi 2 juillet et le lundi 5 juillet au Centre Bell. Les matchs suivants, s’ils sont nécessaires, auront lieu le mercredi 7 juillet à Tampa Bay, le vendredi 9 juillet à Montréal et, en cas de match ultime, le 7 juillet à Tampa Bay.

image