5 septembre 2019
Le 8 septembre
De la grande visite pour 19 fermes de la Montérégie
Par: Le Courrier

Jérémie Pilon ,Pierre Pilon et Marie-Claude Bouchard ouvriront les portes de La Rabouillère, à Saint-Valérien, le 8 septembre dans le cadre des Portes ouvertes sur les fermes du Québec. Photo gracieuseté

Pour une 17e année consécutive, l’agriculture sera à l’honneur à l’occasion de l’événement Portes ouvertes sur les fermes du Québec. Ce rendez-vous agricole annuel se déroulera sous le thème « L’environnement, c’est notre culture! » En Montérégie, 19 fermes accueilleront gratuitement les visiteurs, le 8 septembre, de 10 h à 16 h, dont la ferme La Rabouillère à Saint-Valérien.

publicité

« Cette année, nous souhaitons faire découvrir nos différentes techniques agroenvironnementales. Vous pourrez donc en apprendre davantage sur les gestes concrets posés quotidiennement par les agricultrices et les agriculteurs pour protéger l’environnement et lutter contre les changements climatiques », affirme Christian St-Jacques, président de l’UPA de la Montérégie.

Beau temps, mauvais temps, le grand public est invité à se laisser charmer par le mode de vie agricole. Près de 30 000 visiteurs sont attendus dans la région. Une multitude d’activités gratuites agrémentera chacune des visites : démonstrations agricoles, dégustations de produits locaux, rencontres avec des experts en agriculture et jeux interactifs pour toute la famille!

Visite à Saint-Valérien

La Rabouillère, située au 1073, rang Égypte à Saint-Valérien, est la seule ferme de la MRC des Maskoutains à ouvrir ses portes dans le cadre de l’événement de l’UPA du 8 septembre.

Les curieux pourront découvrir cette ferme achetée en 1975 par Pierre Pilon qui se spécialise dans la production de lapin, d’agneau, de pintades, de dindes sauvages et de porc Berkshire. En plus des animaux d’élevage, la ferme possède une grande variété d’animaux de fantaisie comme des lamas, des alpagas, des paons, des faisans, des poules de fantaisie et d’autres animaux. Toute la production est vendue directement à la ferme, soit en repas ou à la boutique. Il est possible de visiter la ferme en été et même d’y séjourner.

Le fils de Pierre, Jérémie, s’est joint à l’aventure en 2001, et le transfert de l’entreprise est entamé depuis 2012. Ensemble, ils sont toujours à la recherche de solutions innovantes pour protéger l’environnement. Par exemple, La Rabouillère élève ses animaux sur des pâturages naturels sans engrais chimiques ni pesticides, utilise le minimum de médicaments et d’antibiotiques, nourrit son troupeau avec une moulée naturelle, sans ajout de suppléments de croissance et composte et réutilise les résidus de table et de jardin pour nourrir les animaux, notamment.

Pour découvrir toutes les fermes qui participent aux portes ouvertes du 8 septembre ainsi que les activités offertes et concevoir un trajet personnalisé pour profiter au maximum de cette journée, téléchargez l’application mobile de l’événement ou visitez le www.portesouvertes.upa.qc.ca.

image