8 novembre 2018
Régie intermunicipale de police Richelieu-Saint-Laurent
De l’intérêt à Sainte-Madeleine et Sainte-Marie-Madeleine
Par: Benoît Lapierre
La Régie intermunicipale de police Richelieu-Saint-Laurent patrouillera-t-elle un jour sur le territoire de Sainte-Madeleine / Sainte-Marie-Madeleine, en remplacement de la SQ?

La Régie intermunicipale de police Richelieu-Saint-Laurent patrouillera-t-elle un jour sur le territoire de Sainte-Madeleine / Sainte-Marie-Madeleine, en remplacement de la SQ?

D’un commun accord, les municipalités de Sainte-Madeleine et Sainte-Marie-Madeleine ont décidé de tâter le terrain du côté de la Régie intermunicipale de police Richelieu-Saint-Laurent (RIPRSL) pour savoir si ce corps policier régional serait disposé à prendre la relève de la Sûreté du Québec (SQ) sur leur territoire.

publicité

Chaque conseil municipal a adopté une résolution en ce sens au début du mois d’octobre. Cette démarche est effectuée parallèlement à l’étude de regroupement que les deux municipalités sont en train de terminer avec le ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire (MAMOT) et dont les conclusions seront bientôt présentées à la population.

En 2018, selon les données de la SQ, la desserte policière coûte 308 782 $ à la Paroisse de Sainte-Marie-Madeleine et 173 367 $ au Village de Sainte-Madeleine, soit 482 149 $ pour une population totale de 5450 habitants. Après le regroupement, la nouvelle municipalité bénéficierait durant huit ans d’une mesure de neutralité financière sur les frais de police, après quoi la facture serait ajustée à la hausse durant trois ans (amortissement dégressif), avant d’augmenter de 61 %par rapport au coût actuel.

« Pourtant, ce serait le même territoire à desservir qu’avant. Je trouve que c’est une très mauvaise façon de traiter le secteur rural. Si le MAMOT veut plus de regroupements municipaux, le coût de la SQ après une fusion devrait être revu », estime le maire de la Paroisse, Gilles Carpentier.

Ce sont donc les augmentations anticipées de la facture SQ qui incitent d’abord le Village et la Paroisse à se tourner vers la RIPRSL. « Si la Régie est prête à nous accepter et qu’elle nous garantit une meilleure présence policière à un prix moindre, on ira vers elle tout de suite », soutient le maire Carpentier.

Mise sur pied en 2005, au cours de la réorganisation de la desserte policière au Québec, la Régie dessert actuellement 17 municipalités dans la MRC de Marguerite-D’Youville et une partie des MRC de Rouville et de la Vallée-du-Richelieu. L’une de ces municipalités est la ville de Mont-Saint-Hilaire, qui partage une limite commune avec la paroisse de Sainte-Marie-Madeleine.

En 2015, les villes de Chambly et Richelieu ont demandé à Québec l’autorisation de se retirer de la Régie, mais cette tentative a échoué et elles font toujours partie de l’organisation. Elles avaient contesté la reconduction, jusqu’en 2020, du mandat confié à la RIPRSL, laquelle dessert une population de plus de 200 000 personnes. 

image