30 avril 2020
Carte blanche
Déconfiner
Par: Christian Vanasse
Publicité
Activer le son

Il y a deux mois, nous étions incapables de faire la différence entre une bactérie, un virus, pis une bière mexicaine. Aucune idée du pourquoi du chiffre 95 sur les masques ni des particules de plus de 0,3 micron qu’il est censé arrêter. Et il y en a sûrement pour penser qu’un micron, c’est un micro-ondes trop petit pour être vu à l’œil nu.

On ignorait qu’un « écouvillon », c’est le Q-Tips long comme une canne à pêche qu’ils t’enfoncent dans le nez pour dépister la maladie dont plusieurs n’assument pas encore le genre : c’est pas LE, c’est LA Covid-19.

C’est ben simple, y a deux mois, on savait E-rien sur A-rien. Y a fallu des vidéos viraux pour nous apprendre comment nous laver les mains, pis François Legault commence juste à tousser dans son coude! Et là, poufre! Comme par magie, certains sont devenus des super-spécialistes! Qui en savent plus que les experts sur toutte, pis son contraire! L’espace médiatique est envahi de génies qui partagent leur savoir illuminé sur l’immunité collective, pis les courbes statistiques, en passant par les effets de la 5G sur les cerveaux de bébés chats.

Ces néo-connaissants nous parlent le plus sérieusement du monde de chloroquine, de rayons UV, pis d’injection de désinfectant, alors que pour eux, « faire des recherches » consiste essentiellement à remplir la « barre de recherche » YouTube de mots qu’ils connaissent déjà. Une secte sans gourou est en train de nous expliquer la science, la virologie, pis le fonctionnement des CHSLD à grands coups de « sontaient », de « ça l’a », pis de « si j’aurais ». Et même avec un Bescherelle dans’face, ils vont dire que les dictionnaires « sontaient » corrompus par Bill Gates et les pédo-satanistes chinois!

Facque, vous me demandez si le déconfinement « Ça va bien aller »? Ça dépend de beaucoup de cons.

image