13 août 2020
Décortiquer le célibat en 2020
Par: Véronique Lemonde

La Maskoutaine Olenny Pelletier sera à la barre de l’émission Célibataires à boutte, sur les ondes de Canal Vie dès le 23 septembre. Photo Sylvain Grève

Connue des Maskoutains en tant que danseuse professionnelle, chorégraphe et propriétaire du studio de danse Hipnoze, situé au centre-ville de Saint-Hyacinthe depuis 2004, Olenny Pelletier dévoile maintenant un autre pan de sa vie professionnelle en prenant la barre de la série documentaire Célibataires à boutte, sur les ondes de Canal Vie dès le 23 septembre.

Publicité
Activer le son

Cette série suivra la quête de cinq femmes célibataires espérant toutes trouver l’homme ou la femme de leur vie. Dans cet univers maintenant régi par la COVID-19, Olenny Pelletier, coach professionnelle certifiée en Programmation neuro-linguistique (PNL) et spécialiste des relations interpersonnelles, analyse et décortique le célibat en 2020.

« Les gens me connaissent surtout pour la danse, mais je suis dans le domaine de la PNL depuis maintenant cinq ans. Aussi, depuis plusieurs années, j’ai mené des recherches sur les principes du féminisme et du masculinisme afin d’accompagner les hommes et les femmes à travers leur relation amoureuse. J’ai mon site en tant que coach professionnelle, ma chaîne YouTube et je suis passée à l’émission Les Francs-Tireurs en 2019 pour une table ronde sur le thème de la séduction », lance la jeune femme. C’est grâce à sa présence sur les médias sociaux et à son passage aux Francs-Tireurs que la production du projet Célibataires à boutte a remarqué Olenny Pelletier. « Ils cherchaient quelqu’un pour faire des analyses et des interventions crédibles, quelqu’un de différent et d’avant-gardiste pour parler de séduction. J’ai eu énormément de plaisir à faire l’émission où je dresse un portrait de ce que c’est d’être célibataire aujourd’hui, en 2020, avec toutes les contraintes actuelles. Il y a beaucoup de défis pour les célibataires. » À la suite du tournage de cette émission, Mme Pelletier espère vraiment participer à d’autres projets télévisuels, en plus d’offrir des conférences, et se faire connaître encore plus en tant que coach de séduction. Olenny Pelletier a aussi été coach relationnelle et coach de séduction pour l’entreprise LCODE de 2017 à 2019.

Communication et bienveillance

Que ce soit au travers de ses interventions en tant que coach de séduction ou avec sa clientèle en privé, Olenny Pelletier mise avant tout sur la communication bienveillante et le langage corporel. « Comme je suis danseuse au départ, j’ai développé une manière d’exercer la PNL où le mouvement est vraiment à l’avant-plan. Notre corps est la première chose qui réagit lorsque nous vivons des émotions ou des événements difficiles. Je tente donc de passer par le corps pour déjouer les pensées négatives avec mes clients. Parce que la PNL, c’est justement de déprogrammer des pensées récurrentes pour aller atteindre nos objectifs, débloquer. C’est une approche très humaine », indique Olenny Pelletier.

Attirée par la psychologie depuis toujours, Olenny Pelletier, mère de deux enfants assez tôt dans sa vie, n’avait jamais eu le temps pour de longues études universitaires depuis sa vingtaine. Avec la PNL, Mme Pelletier a découvert ainsi une formation axée sur ses valeurs, accessible facilement et ayant eu des effets positifs dans sa propre existence. « La PNL, c’est de la communication avant tout. Lorsque je me suis séparée, il y a quelques années, je me suis retrouvée moi aussi sur le marché du célibat et c’est là que je l’ai constaté : les hommes et les femmes ne se comprennent pas! La PNL m’a alors beaucoup aidée et cela m’a aussi outillée pour mieux communiquer avec mes employés au studio de danse. »

Opportunités post-pandémie

Au-delà de ses activités de coach professionnelle, Olenny Pelletier est toujours à la tête de la compagnie professionnelle de danse MOOD et offre des séminaires pour danseurs et enseignants (Rise Above). Elle fait également partie d’un groupe dénonçant les abus dans le monde de la danse. Cependant, la COVID-19 est devenue une opportunité pour elle d’élargir ses champs d’action professionnels et de rentabiliser encore plus son studio.

« Présentement, c’est certain, il y a un creux dans le domaine de la danse. Donc, j’ai réalisé que j’avais plein d’espaces et de bureaux vides au studio de danse. Je me suis donc mise en mode solution et j’ai décidé de louer ces locaux. J’ai une massothérapeute et un entraîneur qui se joignent donc à moi pour offrir leurs services, de même que mon bureau pour recevoir ma clientèle en PNL qui était déjà sur place. Sous peu, je pourrai annoncer la création d’un véritable centre de santé holistique agencé au studio de danse Hipnoze », conclut la dynamique jeune femme.

image