19 janvier 2012
160 équipes de soccer accueillies en une fin de semaine
Défi relevé avec brio au Challenge Colédo-Patriotes
Par: Maxime Desroches
Daniel Patenaude, responsable des sports au Collège Saint-Maurice et organisateur du tournoi, accompagné de la gardienne Mégane Sauvé, de l'école Saint-Joseph, nommée joueuse du tournoi dans sa catégorie d'âge.

Daniel Patenaude, responsable des sports au Collège Saint-Maurice et organisateur du tournoi, accompagné de la gardienne Mégane Sauvé, de l'école Saint-Joseph, nommée joueuse du tournoi dans sa catégorie d'âge.

Le Challenge 2012 de soccer Colédo-Patriotes, tenu les 14 et 15 janvier à Saint-Hyacinthe, représentait une aventure comptant 82 clubs de plusieurs régions du Québec, environ 900 joueurs, garçons comme filles, et près d’une centaine d’entraîneurs, pour un total de 160 parties disputées lors d’une nouvelle formule mise à l’essai cette année.

Publicité
Activer le son

L’un des fondateurs du Challenge et membre du comité organisateur, Jean-François Lafond, raconte qu’il appréhendait quelques difficultés puisque pour cette 13e édition, les équipes de garçons et de filles n’avaient pas été divisées sur deux fins de semaine, comme à l’accoutumée. Les organisateurs avaient plutôt opté pour agrandir le terrain de jeu, en ajoutant quelques plateaux. Au total, sept gymnases ont servi, dans cinq établissements scolaires de la région, soit le Collège Saint-Maurice, le Collège Antoine-Girouard, l’école secondaire Saint-Joseph, la Polyvalente Hyacinthe-Delorme et le Cégep de Saint-Hyacinthe.

« Nous savions que nous nous attaquions à un énorme défi en ramenant le tout sur deux jours. L’hébergement et le transport entre les différents sites étaient nos principales craintes. Tous les bénévoles ont mis la main à la pâte, de sorte que les commentaires reçus ont été très élogieux. Des organisateurs de tournois du même genre ont même voulu que l’on partage avec eux certaines de nos idées », mentionne M. Lafond, qui a souligné par le fait même le dévouement de plusieurs collaborateurs, dont Daniel Patenaude, avec qui il a lancé le Challenge en 1999 — très modestement précise-t-il, dans un seul gymnase avec quelques équipes féminines seulement —, Jonathan Morin et Cynthia Dolbec, de l’école Saint-Joseph, de même que de nouvelles figures, notamment Jolyane Daigle, de la PHD, Julie Leblanc, du CAG, et Cassandra Thibault, du Cégep.La qualité de l’arbitrage a également contribué à faire de ce 13e Challenge une réussite. Le groupe d’officiels réuni par le responsable des arbitres, Étienne Lussier, de même que le respect de l’horaire prévu pour les matchs — un fait rare pour un tournoi d’une si grande envergure — ont d’ailleurs été saluéss par les équipes participantes.

Les faits marquants

Quelques équipes maskoutaines ont fait belle figure durant cette fin de semaine de compétition. En classe cadet masculin A, la PHD a remporté la finale au compte de 2-1 contre l’école Fernand-Lefebvre (Sorel-Tracy). L’école Saint-Joseph et l’école Fadette ont quant à elles atteint les demi-finales. En classe benjamin féminin AA, l’école Saint-Joseph a réalisé une belle performance en atteignant la finale, mais a été défaite par l’école Lanvegin (Rimouski) 2-0 lors du match ultime.

L’école Saint-Laurent a été dominante au cours de la fin de semaine, remportant la finale des classes cadet masculin AA et juvénile masculin AA, en plus d’une deuxième place en classe cadet AA masculin.« Le Challenge Colédo-Patriotes s’est taillé une place importante sur l’échiquier des tournois de soccer scolaires à travers la province. Nous espérons que le succès de cette nouvelle formule nous aidera à attirer encore plus d’équipes au Challenge 2013 », conclut M. Lafond.

image