29 novembre 2018
Départ en force pour le club de judo
Par: Maxime Prévost Durand
Sur la photo, quelques-uns des médaillés des premières compétitions de la saison. De gauche à droite, on retrouve Justin Beaudry, Alyssa Bellavance, l’entraîneur Louis Graveline, Félix Archambault, Faniry Andrianamanana, Marguerite Champagne et Mika Gagné. Photo courtoisie

Sur la photo, quelques-uns des médaillés des premières compétitions de la saison. De gauche à droite, on retrouve Justin Beaudry, Alyssa Bellavance, l’entraîneur Louis Graveline, Félix Archambault, Faniry Andrianamanana, Marguerite Champagne et Mika Gagné. Photo courtoisie

Le Club de judo de Saint-Hyacinthe a lancé sa nouvelle saison avec aplomb, tant sur la scène provinciale que nationale, au cours des dernières semaines. Bon nombre de ses athlètes sont montés sur le podium, que ce soit au championnat de l’Est du Canada, à la Coupe Daniel-Hardy, à l’Omnium du Québec ou à l’Open de l’Ontario.

publicité

Félix Archambault s’est particulièrement démarqué lors de cette séquence en remportant le bronze à la Coupe Daniel-Hardy et l’argent à l’Ontario Open, chaque fois chez les -66 kg U18. Lors de cette dernière compétition, il a signé quatre victoires avant de s’incliner en finale face au Britano-colombien Jackson Bradley. À la suite de sa performance, le Maskoutain a reçu une invitation de la part de Judo Québec afin qu’il participe à un camp d’entraînement et à un tournoi en Europe, a souligné son entraîneur, Louis Graveline.

De son côté, l’expérimenté Benjamin Daviau a livré des performances à la hauteur du talent qu’on lui connaît. À l’Omnium du Québec, où plus de 1100 judokas ont participé à une édition record, il est reparti avec deux médailles d’argent chez les -60 kg senior, puis en a ajouté deux de bronze à l’Ontario Open. Il a cumulé chaque fois deux médailles puisqu’une nouvelle épreuve a fait son entrée en compétition, soit le combat au sol, en plus du combat traditionnel debout. Par coïncidence, il a obtenu les mêmes résultats tant pour l’une que l’autre des épreuves pour ces deux rendez-vous.

Grâce à leurs résultats respectifs, Benjamin et Félix ont par le fait même assuré leur place pour la compétition Élite 8, qui se déroulera en janvier à Montréal. Celle-ci regroupe seulement les huit meilleurs judokas au pays pour chacune des catégories. Benjamin pointe au 3e rang du classement établi chez les -60 kg senior, tandis que Félix est présentement 7e des -66 kg U18.

Des points précieux

Parmi les autres judokas du club en action en ce début de saison, plusieurs tentaient de cumuler des précieux points en vue de participer aux Jeux du Canada et au championnat canadien, qui se tiendront tous deux en Alberta dans les prochains mois.

Faniry Andrianamanana (-73 kg U16) a cumulé des médailles de bronze, l’une à l’Ontario Open et l’autre à la Coupe Daniel-Hardy, tandis qu’Alyssa Bellavance (-57 kg U16) a pour sa part terminé 3e au championnat de l’Est du Canada, disputé à Edmunston au Nouveau-Brunswick, en plus d’atteindre la finale de bronze à l’Ontario Open, où elle s’est malheureusement inclinée.

Quant à lui, Justin Beaudry a mis la main sur une médaille de bronze au championnat de l’Est du Canada grâce à deux victoires en quatre combats.

À la Coupe Daniel-Hardy, Marguerite Champagne (U16) et Mika Gagné (U16), une recrue au sein du programme sport-études à l’école secondaire Fadette, ont également remporté une médaille de bronze.

image