9 novembre 2017
Location institutionnelle
Des bureaux du Palais de justice chez Beauward
Par: Le Courrier
Le ministère de la Justice devrait conclure prochainement un contrat de location avec les Centres d’achats Beauward en vue d’y loger des bureaux du palais de justice de Saint-Hyacinthe.   Photothèque | Le Courrier ©

Le ministère de la Justice devrait conclure prochainement un contrat de location avec les Centres d’achats Beauward en vue d’y loger des bureaux du palais de justice de Saint-Hyacinthe. Photothèque | Le Courrier ©

Les Centres d’achats Beauward devraient obtenir de Québec un contrat de location d’une durée de cinq ans pour y loger des employés du palais de justice de Saint-Hyacinthe.

Publicité
Activer le son

Propriétaire des Galeries St-Hyacinthe, du futur Hôtel Sheraton et d’une zone commerciale en bordure de l’autoroute 20, Beauward loge déjà en Ville plusieurs sociétés d’État comme la Société de l’assurance automobile du Québec, la SAQ, le Centre Jeunesse de la Montérégie, Services Québec et le Centre local d’emploi.
En septembre, la Société québécoise des infrastructures (SQI) avait lancé un appel d’offres dans le but de trouver un espace de bureaux à Saint-Hyacinthe d’une superficie minimale de 233 mètres carrés.
L’emplacement souhaité devait répondre à plusieurs exigences. « Cet espace de bureaux doit être d’un seul bloc et situé sur un seul étage, sans dénivellation, et être accessible aux personnes à mobilité réduite (…). De plus, les immeubles proposés devront être localisés à au plus 300 mètres des voies de circulation desservies par le transport en commun», peut-on lire dans l’avis publié sur le site web du Système électronique d’appel d’offres du gouvernement du Québec (SEAO).
Cet espace de bureaux devra être disponible au plus tard à la fin mars 2018.
Martin Roy, porte-parole à SQI, a confirmé que des locaux étaient requis à Saint-Hyacinthe pour le compte du ministère de la Justice.
« Ce contrat de location peut être octroyé dans un délai de 45 jours, une durée nécessaire pour valider les documents déposés par le soumissionnaire », précise M. Roy.
Selon nos informations, cette démarche a été entreprise par Québec en vue de pallier le manque d’espaces disponibles au palais de justice de Saint-Hyacinthe.
Pour décrocher ce contrat de location, Beauward, une entreprise dirigée par l’ex-grand argentier du PLQ Marc Bibeau, avait soumissionné pour un montant de 563 426 $ comparativement à 575 390 $ le Groupe Robin, un important promoteur maskoutain.
À Saint-Hyacinthe, au moins 13 institutions gouvernementales sont locataires des édifices appartenant à Beauward selon nos observations.
Discrétion de Beauward
Interrogée sur le dossier, l’entreprise a refusé de nous divulguer quel emplacement avait été privilégié. « La politique des Centres d’achats Beauward est de ne pas commenter les processus d’appel d’offres ou de négociation en cours avec des locataires potentiels avant conclusion de contrat », a répondu dans un courriel Sphere communication, l’agence de relations publiques de l’entreprise.
Actuellement, Beauward recherche entre autres des locataires pour le Complexe Johnson, une tour de bureaux flambant neuve située en bordure de l’autoroute 20. Seule la venue du cabinet Therrien Couture & Associés y a été confirmée pour l’instant.

image