27 novembre 2014
Des études en Techniques d’éducation à l’enfance : une formation axée sur de nouvelles réalités
Par: Le Courrier

Publicité
Activer le son

Depuis 1997, le Cégep de Saint-Hyacinthe offre le programme de Techniques ­d’éducation à l’enfance. Au cours de ces 17 ans, plus de 700 éducatrices et éducateurs professionnels ont été formés pour œuvrer auprès d’une clientèle de 0 à 12 ans, et travailler dans différents ­secteurs tels les centres de la petite ­enfance ainsi que les services de garde en milieux scolaires et familiaux.

Pourquoi le Cégep de Saint-Hyacinthe?

Le marché du travail a des besoins immenses d’éducatrices et d’éducateurs qualifiés. Pourquoi choisir le Cégep de Saint-Hyacinthe? La qualité du personnel enseignant et de la formation offerte, l’ouverture du programme à des projets innovants et un milieu d’études favorisant l’apprentissage des étudiants ne sont que quelques raisons qui rendent ce programme attrayant pour celle ou celui qui désire prendre une place de choix auprès de la relève.

Les enseignantes possèdent une expertise qui fait d’elles une référence non seulement dans la région, mais aussi à l’échelle provinciale. Notons à cet égard la création, au Cégep, d’un centre des services éducatifs à l’enfance, la Halte-garderie du cœur, unique au Québec. C’est là, entre autres, que les ­étudiants peuvent acquérir une expérience auprès d’enfants présentant des besoins ­particuliers, par exemple des victimes de ­négligence ou d’abus, des enfants présentant un handicap physique ou intellectuel ou souffrant d’une maladie grave ou encore étant issus de l’immigration. C’est là aussi que les étudiants peuvent développer une expertise qui leur sera précieuse tout au cours de leur vie professionnelle.

Cette expertise est acquise aussi par la participation volontaire à des stages internationaux. Cette année, un groupe de 8 étudiantes se rendra au Honduras pour ­apporter son savoir dans des jardins d’enfants ou encore pour offrir une formation aux ­éducatrices. Depuis 9 ans, les étudiants ­reviennent grandis par de telles expériences.

À la fin de l’été, avant la rentrée scolaire des enfants pendant deux semaines ou encore lors de journées pédagogiques, des étudiants et des enseignantes du ­programme de Techniques d’éducation à l’enfance reçoivent au Cégep, pour un camp de jour, une clientèle d’enfants d’âge scolaire. En plus de répondre aux besoins de plusieurs parents, ce camp ­apporte une expérience aux étudiants, ­expérience d’autant plus riche en apprentissages qu’elle est vécue dans une très grande proximité avec les enseignantes.

Et encore plus pour favoriser l’apprentissage

Des installations viennent aussi enrichir la formation. Le Centre de la petite ­enfance Alakazoumsitué sur le terrain même du Cégep permet un contact constant des étudiants avec le milieu de la petite enfance, que ce soit en participant à des stages ou encore en recevant des groupes d’enfants dans les laboratoires d’observation. De plus, une matériathèque qui contient du matériel de jeu et des ­ouvrages de littérature enfantine de même que des recueils théoriques est une mine de références tant pour répondre aux interrogations des étudiants que pour les aider à comprendre le monde des petits ou encore pour faciliter la préparation d’ateliers.

image