16 mai 2019
Des festivals de la région se partagent 75 300 $
Par: Jean-Luc Lorry

Sur la photo, de gauche à droite, Brigitte Sansoucy, députée de Saint-Hyacinthe-Acton; Laurent Brouillard, président du Festival de l’accordéon, folklore québécois de Saint-Marcel-de-Richelieu; Martin Rivard, président du Festival Country-Rétro d’Acton Vale; Simon Giard, vice-président de la Société d’agriculture de Saint-Hyacinthe; François Brouillard, directeur général de la Société d’agriculture de Saint-Hyacinthe; et Pablo Rodriguez, ministre du Patrimoine canadien et du Multiculturalisme. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Le ministère du Patrimoine canadien octroie une enveloppe de 75 300 $ que se partageront quatre festivals bien installés dans la MRC des Maskoutains.

publicité

De ce montant, l’Expo de Saint-Hyacinthe obtient la part du lion en recevant 57 900 $. Cette somme aidera à défrayer le cachet des artistes qui se produiront sur les différentes scènes du site durant ce festival. La programmation complète de l’édition 2019 de l’Expo sera dévoilée fin mai.

Un montant de 10 100 $ a été accordé à l’organisation du festival Chants de Vielles qui a lieu fin juin à Saint-Antoine-sur-Richelieu.

Le Festival Country-Rétro d’Acton Vale a obtenu une aide financière de 5000 $. Quant au Festival de l’accordéon, folklore québécois de Saint-Marcel-de-Richelieu, il reçoit une subvention de 2300 $.

Pour annoncer les différents montants octroyés par le palier fédéral, le ministre du Patrimoine canadien et du Multiculturalisme, Pablo Rodriguez, avait fait le déplacement à Saint-Hyacinthe.

« Je suis ministre depuis 9 mois et je suis toujours en tournée. Je rencontre des gens magnifiques qui font rayonner le milieu culturel. La culture et les arts représentent des priorités pour notre gouvernement », a indiqué le ministre Rodriguez.

En introduction au point de presse qui se tenait au Centre BMO, on avait convié le chansonnier Styves Lemay.

image