23 juin 2011
Sports motorisés
Des Maskoutains à l’assaut de l’Autodrome Granby
Par: Maxime Desroches
Les Maskoutains François et Steve Bernier.

Les Maskoutains François et Steve Bernier.

Les frères Steve et François Bernier ne lésinent pas sur les mots lorsqu’il s’agit de qualifier la place qu’occupent les sports motorisés dans leur quotidien : « C’est presque un deuxième emploi ».

Publicité
Activer le son

La réputation des deux pilotes n’est plus à faire sur le circuit de l’Autodrome Granby. Âgé de 32 ans, Steve possède déjà 10 ans d’expérience derrière la cravate en contexte compétitif dans diverses séries, tandis que son jeune frère entamait récemment sa quatrième saison sur l’ovale de la rue Cowie.François raconte que pour demeurer compétitif chez les Modifiés, la série dans laquelle il évolue, il faut non seulement être prêt à consacrer plusieurs heures par semaine à l’entretien de la voiture, mais également savoir bien s’entourer.

« On est constamment à la recherche de partenaires et de commanditaires. C’est à la fois l’un des grands défis et l’une des réalités de notre sport. Le coût d’une seule saison de compétition à l’Autodrome Granby, sans compter une participation à d’autres courses ici et là, atteint les 40 000 $. On se croise les doigts pour qu’il n’y ait pas de pépins mécaniques comme un bris de moteur (le coût d’un nouveau moteur provenant du constructeur frôle les 25 000 $) », explique le Maskoutain de 28 ans, qui oeuvre tout comme son frère aîné dans le domaine de l’excavation.« C’est un stress présent à tout moment que de trouver de nouvelles façon de financer nos courses. En fait, c’est autant une course contre le chrono qu’une course au financement. Heureusement, l’entreprise familiale nous aide à dénicher des contacts ici et là », ajoute Steve, qui conduit le bolide #25 en série Sportsman depuis maintenant cinq ans.

Des résultats à l’appui

Les efforts et les sommes d’argent investis semblent en voie de payer des dividendes. Les performances des frères Bernier en ce début de calendrier donnent tout lieu de croire qu’ils peuvent aspirer à une conquête du championnat des pliotes dans leur série respective.

Vendredi, à Granby, François a coiffé ses 27 adversaires à la ligne d’arrivée pour remporter une deuxième course consécutive, lui qui a également mis la main sur une quatrième position lors des deux autres épreuves en classe Modifiés. Il a ainsi augmenté son avance au classement des pilotes.De son côté, Steve a grimpé sur la deuxième marche du podium, résultat qui s’ajoute à une autre deuxième position et à ses deux troisièmes places obtenues jusqu’à présent cette année. Ces performances lui confèrent présentement le second rang au classement cumulatif.« Il y a eu beaucoup de pluie et j’ai connu quelques pépins à ce jour, ce qui me laisse croire qu’il est possible de faire encore mieux », a expliqué l’aîné des frères Bernier, cinquième au cumulatif de la saison 2010 en classe Sportsman.

Simon Couture pas en reste

En série Lightning Sprint, le Maskoutain de 28 ans Simon Couture poursuit quant à lui sa domination à sa cinquième saison de compétition. Le champion défendant, vainqueur en 2009 et 2010, a inscrit un nouveau record de piste lors de la séance d’essais de vendredi, en complétant le demi-mille en 18,803 secondes.

« Il y a plusieurs pilotes talentueux à chaque semaine, mais l’objectif demeure le même : d’y aller pour une troisième de suite », souligne Couture.Constant et méthodique, le jeune pilote a deux victoires à son actif en ce début de saison.

image