23 août 2012
Conciliation travail-famille
Des progrès dans la MRC Les Maskoutains
Par: Le Courrier
Selon la MRC, beaucoup d'employeurs ont mis en place des mesures visant la conciliation travail-famille.

Selon la MRC, beaucoup d'employeurs ont mis en place des mesures visant la conciliation travail-famille.

La conciliation travail-famille est un mode organisationnel qui améliore de plus en plus le quotidien des travailleurs de la région maskoutaine, indiquent les résultats d’un sondage en ligne qui a été réalisé par la MRC Les Maskoutains dans le cadre de la mise en oeuvre de la Politique de la Famille.

publicité

Des quelque 200 répondants qui ont rempli le questionnaire entre le 19 janvier et le 16 avril, 55 % estiment qu’ils sont en mesure de bien arrimer leurs responsabilités professionnelles et familiales.

Ils se déclarent aussi globalement satisfaits, dans une proportion de 79 %, des mesures de conciliation travail-famille qui leur sont offertes; 28 % en sont « très satisfaits », 18 % « assez satisfaits » et 33 %, seulement « satisfaits ». Le sondage indique aussi que le degré de satisfaction est un peu plus élevé chez les femmes que chez les hommes.Pour la chargée de projet en conciliation travail-famille à la MRC, Mylène C. Archambault, les données recueillies sont fort encourageantes dans leur ensemble. Cependant, elle aurait aimé obtenir un échantillonnage un peu plus représentatif de l’ensemble des milieux de travail. « Les répondants provenaient à 48,2 % des services publics et administratifs : milieu de l’enseignement, municipalités, services communautaires, milieu de l’assurance », signale-t-elle. Mais elle considère que l’exercice a confirmé que la conciliation travail-famille est « dans l’air du temps » et que tous les employeurs doivent maintenant tenir compte de cette réalité. Les renseignements qu’elle a recueillis en marge du sondage par le biais de groupes de discussions le confirment aussi.À une exception près, tous les employeurs qu’elle a contactés pour la formation de ces groupes ont mis en place des mesures visant la conciliation travail-famille. Ces mesures, a-t-elle noté, ont souvent été adoptées de manière informelle, mais elles existent tout de même. Les groupes de discussions ont réuni au total 50 participants provenant d’une trentaine d’entreprises des secteurs manufacturier, du commerce de détail et des services comptant ensemble 9 000 employés.La MRC, explique Mme Archambault, souhaite vraiment se démarquer des autres par ses initiatives en faveur de la famille, d’où ses efforts afin de promouvoir la concertation travail-famille sur tout son territoire.

image