21 mai 2015
L’Océanic remporte la Coupe du Président
Desrosiers donne raison à Beausoleil
Par: Maxime Prévost Durand
Philippe Desrosiers verra son nom être inscrit sur la Coupe du Président. Photo Vincent Éthier (LHJMQ)

Philippe Desrosiers verra son nom être inscrit sur la Coupe du Président. Photo Vincent Éthier (LHJMQ)

« C’était un moment incroyable. Je vais m’en souvenir toute ma vie. » Photo Vincent Éthier (LHJMQ)

« C’était un moment incroyable. Je vais m’en souvenir toute ma vie. » Photo Vincent Éthier (LHJMQ)

Les séries éliminatoires de Philippe Desrosiers n’ont peut-être pas été celles qu’il espérait, alors qu’il n’a été le gardien partant que dans seulement sept des vingt rencontres de l’Océanic de Rimouski. Mais lors du match le plus important des séries, le Maskoutain a obtenu la confiance de l’entraîneur-chef Serge Beausoleil… et on connait maintenant la suite.

Publicité
Activer le son

L’Océanic a remporté lundi soir le match numéro 7 de la finale de la Coupe du Président face aux Remparts de Québec au compte de 2 à 1 de la façon la plus dramatique qu’il soit, en deuxième période de prolongation.

Michael Joly a joué les héros lors d’un avantage numérique, récupérant une rondelle libre devant Zachary Fucale pour offrir la victoire et la Coupe du Président aux Rimouskois.

« C’était un moment incroyable. Je vais m’en souvenir toute ma vie. C’était notre objectif depuis le premier jour cette saison et on l’a atteint », a commenté Desrosiers au lendemain de la victoire de son équipe dans un entretien avec LE COURRIER.

« Une fois en prolongation, j’avais hâte que ça se finisse. Je ne voulais pas faire d’erreur, a-t-il confié. Mais rien ne pouvait m’arrêter. Je voyais la rondelle grosse comme un ballon de plage. Je me sentais en confiance. »

Il s’agissait seulement d’un second départ pour le numéro 30 de l’Océanic dans cette série face aux Remparts. La veille, il était venu en renfort à son compatriote Louis-Philip Guindon après le troisième but des Remparts, en route vers une remontée victorieuse, concrétisée en prolongation, se terminant 5 à 4 pour forcer la tenue d’un septième match à Rimouski.

« J’ai été déçu de ne pas jouer [chaque match], mais je suis un joueur d’équipe et j’encourageais mes coéquipiers. Louis-Philip a travaillé tellement fort et il a connu de bonnes séries, il le méritait. Une fois mon tour venu, j’ai relevé le défi. Je crois qu’avec la partie d’hier, je donne une bonne option à Serge Beausoleil », a poursuivi Desrosiers, ajoutant qu’il ignore si le poste de gardien partant pour le premier match de la Coupe Memorial, samedi face aux Generals d’Oshawa, allait lui être confié.

Outre l’Océanic et les Generals d’Oshawa, le Rocket de Kelowna sera aussi de la partie à la Coupe Memorial, réunissant les champions de la LHJMQ, de la Ligue de l’Ontario et de la Ligue de l’Ouest. Les Remparts, même s’ils ont été défaits en finale de la Coupe du Président, participent au tournoi en tant qu’équipe hôtesse.

Sans McDavid

C’est donc sans le meilleur espoir canadien, Connor McDavid, que se disputera la Coupe Memorial, puisque les Otters d’Erie ont été éliminés par les Generals d’Oshawa.

« J’aurais aimé qu’il soit là juste pour pouvoir dire que je l’ai affronté dans le cadre d’un match junior à la Coupe Memorial. Mais en même temps, ça ne me dérange pas trop de ne pas devoir jouer contre lui. C’est un des meilleurs joueurs de niveau junior au Canada depuis Sidney Crosby! »

Le tournoi de la Coupe Memorial se tiendra du 22 au 31 mai au Colisée Pepsi de Québec.

image