14 juin 2012
Gala régional du Réseau du sport étudiant
Deux athlètes et un enseignant maskoutains honorés
Par: Maxime Desroches

Le Réseau du sport étudiant du Québec a tenu son gala de méritas sportifs et académiques pour l’ensemble de la Montérégie, le 29 mai, au Collège Antoine-Girouard. Trois Maskoutains figuraient parmi les athlètes et enseignants récompensés pour leur excellence sportive et scolaire.

Le jeune Raphaël Boivin, résident de Saint-Pie et étudiant à l’école Bois-Joli-Sacré-Coeur, a été décoré du titre d’élève de sixième année ayant le mieux concilié le sport et les études. Il est un athlète multidisciplinaire s’étant démarqué notamment au soccer, en basketball et en athlétisme.

« Raphaël est un véritable phénomène. C’est un garçon compétitif qui excelle tant sur les bancs d’école que dans les multiples sports qu’il pratique en milieu scolaire. On peut pratiquement dire qu’il est un surdoué car il devient rapidement l’un des meilleurs dans tout ce qu’il essaie », mentionne l’enseignant en éducation physique à l’école Bois-Joli-Sacré-Coeur, François Lamothe-Michaud, au sujet de l’athlète âgé de 12 ans.Sur le plan sportif, sa belle plus réalisation aura été de recevoir une invitation à se joindre à l’Académie de l’Impact de Montréal. À travers tout cela, il continue d’obtenir des notes exemplaires et sa moyenne académique se situe au-delà de celle de ses camarades de classe.Antoine Roger a quant à lui reçu la même distinction dans la catégorie benjamin (première et deuxième secondaire). Évoluant principalement au poste de receveur de passes avec l’équipe de football des Patriotes de l’école Saint-Joseph, il a été nommé joueur offensif par excellence lors de la finale provinciale en classe D2, à l’automne 2011. Après la saison de football, le jeune athlète de Saint-Jean-Baptiste-de-Rouville, il se consacre au basketball. Lors des championnats régionaux, Antoine a marqué la quasi totalité des points de son équipe en route vers une médaille d’or.Malgré qu’il soit grandement impliqué en tant qu’athlète, Antoine réussit à trouver du temps pour être marqueur au basketball, chaîneur lors des parties de football juvénile, capitaine de deux équipes lors des joutes intra-murales, et même arbitre à l’occasion.« Antoine est le rêve de tout instructeur. En plus d’être un sportif d’exception, il est aussi un coéquipier apprécié de tous. Sa maturité et son leadership en font un gentleman, ce qui est plutôt rare à un si jeune âge », souligne le responsable du programme de football de l’ESSJ, Claude Gaudreau.

Un modèle d’intégrité

De son côté, Benoit Lussier a reçu la distinction de l’officiel ayant le mieux contribué au développement du sport au niveau provincial pour son travail en tant qu’arbitre au basketball. Celui qui cumule les fonctions de technicien en loisirs et responsable du sport étudiant au CAG a arbitré plus de 120 parties durant la dernière année.

Il s’est distingué par son intégrité, sa rigueur et son sens des responsabilités en se montrant constamment ouvert aux conseils et à la rétroaction des autres officiels afin d’offrir le meilleur de lui-même.Benoit contribue aussi au développement de la relève en agissant à titre de tuteur avec les arbitres recrues. Il sera au prochain camp national de l’Association canadienne des officiels de basketball, et fera le saut au niveau collégial prochainement.Finalement, aussi en basketball, les Patriotes de l’ESSJ, chez les filles de classe benjamin, ont été nommées équipe par excellence de niveau D3. Les Maskoutaines se sont démarquées par leur persévérance et leur esprit d’équipe. Ainsi, elles ont terminé la saison avec une fiche immaculée de 12 victoires et aucun revers, et ont remporté la bannière de la saison régulière et du championnat régional.

image