25 avril 2013
À Saint-Valérien et Sainte-Madeleine
Deux feux éclatent dans des champs
Par: Maxime Prévost Durand
Le feu de broussailles à Saint-Valérien s'est propagé sur une distance d'environ six kilomètres.

Le feu de broussailles à Saint-Valérien s'est propagé sur une distance d'environ six kilomètres.

Les premiers feux de broussailles de la région ont éclaté presque simultanément dans des champs de Saint-Valérien et de Sainte-Madeleine, mardi après-midi. En raison d’une propagation rapide vers une forêt, l’équipe de la SOPFEU a été demandée à Saint-Valérien.

Une quarantaine de pompiers de Saint-Valérien, Saint-Dominique, Saint-Pie, Upton et Roxton Falls ont été dépêchés près du rang de l’Égypte afin de contenir un brasier se dirigeant droit vers une forêt à proximité du champ.

« Les vents ont été problématiques, avec des rafales à près de 60 km/h. Le feu se propageait très rapidement et a touché la forêt, là où il était plus difficile de transporter nos équipements. Une équipe de la SOPFEU (Société de protection des forêts contre le feu) nous est venue en aide », affirme Sylvain Laplante, directeur du Service des incendies de Saint-Valérien.Il aura fallu un peu plus de quatre heures pour maîtriser complètement les flammes. « À certains moments, avec les vents, il y avait cinq plateaux d’incendies à différents endroits dans le champ et la forêt. »Le feu a débuté quand un producteur agricole a voulu faire brûler des résidus près d’un fossé. Les vents ont toutefois traîné le feu sur une distance de près de six kilomètres, à travers le champ.« Il fera beau ce week-end, plusieurs personnes risquent de vouloir brûler des déchets comme chaque printemps. Je crains qu’il y ait encore des incendies au cours des prochains jours », soutient M. Laplante, qui appelle à la vigilance.

Sainte-Madeleine

Un peu plus tard en après-midi, un scénario semblable s’est écrit à Sainte-Madeleine, sauf que le feu ne s’est pas propagé de façon aussi importante.

L’incendie s’est déclaré dans un champ du rang Saint-Simon, près de la jonction avec le boulevard Laurier. L’utilisation d’un incinérateur pour brûler des déchets a causé le feu, devenu incontrôlable à l’intérieur de l’appareil.Seuls les pompiers de Sainte-Madeleine sont intervenus pour combattre le brasier. Le périmètre touché dans le champ a été plutôt limité, selon le directeur du Service des incendies de Sainte-Madeleine, Étienne Chassé.

image