11 août 2016
Deux jeunes Maskoutaines chantent avec le groupe Raffy
Par: Sarah Daoust Braun
Bénédicte et Eugénie Lestage posent en compagnie de Michel Villeneuve, l’éducateur au service de garde de l’école Douville, qui a organisé la rencontre avec le groupe Raffy.

Bénédicte et Eugénie Lestage posent en compagnie de Michel Villeneuve, l’éducateur au service de garde de l’école Douville, qui a organisé la rencontre avec le groupe Raffy.

Les jumelles Eugénie et Bénédicte, 11 ans, ont accompagné Raffy sur scène le 13 juillet à Delson. Michel Villeneuve

Les jumelles Eugénie et Bénédicte, 11 ans, ont accompagné Raffy sur scène le 13 juillet à Delson. Michel Villeneuve

Les jumelles Bénédicte et Eugénie Lestage ont vécu toute une aventure le 13 juillet à Delson. Elles ont eu la chance d’accompagner sur scène, le temps d’une chanson, le groupe Raffy. Et c’est grâce à l’initiative de leur éducateur, Michel Villeneuve, qui ne voulait pas que leur talent passe inaperçu.

Publicité
Activer le son

C’est ce dernier qui a décidé de faire parvenir en mai une vidéo des jeunes filles au groupe pop-rock Raffy, dirigé par la chanteuse Caroline Leblanc, qui se surnomme Raffy.

Michel Villeneuve a filmé à l’époque les deux soeurs sans leur dire pourquoi, alors qu’elles étaient en train de pratiquer la chanson « Te souviens-tu? » de Raffy en vue du spectacle de fin d’année de l’école Douville. C’est lui-même qui avait suggéré à Bénédicte et Eugénie d’interpréter cette pièce, une chanson rythmée et ensoleillée aux accents de reggae, pour l’occasion.

Une fois la vidéo envoyée par Facebook à Raffy, l’artiste aux cheveux flamboyants a répondu la journée même à l’éducateur en service de garde, avouant par vidéo être charmée par la performance des jumelles, les invitant au passage à venir chanter avec elle lors d’un des spectacles du groupe.

Michel Villeneuve a par la suite surpris les jeunes filles en diffusant la réponse de la musicienne, et sa précieuse invitation, devant leur classe respective. « J’avais les larmes aux yeux », se souvient Eugénie, qui comme sa soeur était très heureuse et étonnée de la tournure des événements.

« À partir de là, j’ai continué à faire le suivi et nous nous sommes entendus sur une date de spectacle », explique l’éducateur.

Une journée inoubliable

C’est finalement le 13 juillet à Delson que la rencontre hautement attendue a eu lieu.

« Ce fut une expérience vraiment l’fun. Ce que j’ai le plus aimé, c’est être avec les musiciens et Raffy », confie Bénédicte, visiblement enchantée de son expérience. Les filles se sont entraînées pour peaufiner leur gestuelle et elles ont pu répéter une fois pendant la journée avant leur performance. « Le groupe était accessible, disponible. Ils ont bien pris le temps d’être avec nous », souligne la mère du duo, Isabelle Dupré. Ces dernières ont même eu la chance de chanter quelques couplets seules, Raffy les accompagnant uniquement au refrain.

Bénédicte et Eugénie entretiennent d’ailleurs depuis longtemps un grand intérêt pour les arts de la scène, alors qu’elles pratiquent depuis cinq ans le ballet-jazz. « On est tellement habitués de les entendre chanter à la maison, ici ça chante tout le temps », remarque Isabelle Dupré.

Michel Villeneuve a décelé le talent en chant des jumelles au moment des auditions de Primaire en spectacle, qu’il a organisées plus tôt cette année avec sa collègue Vicky. « Dès qu’elles sont arrivées aux auditions, à la première note, on a été impressionnés », raconte-t-il.

image