23 juillet 2020
Deux nouveaux chefs d’accusation contre Réjean Sauvé
Par: Olivier Dénommée

Deux nouveaux chefs d’accusation pèsent maintenant contre Réjean Sauvé pour des gestes inappropriés à l’égard d’une victime de moins de 16 ans. Photothèque | Le Courrier ©

L’enquête sur mise en liberté de Réjean Sauvé, Maskoutain de 43 ans, qui devait avoir lieu le 16 juillet au palais de justice de Saint-Hyacinthe a finalement été repoussée de nouveau, car la poursuite a ajouté de nouveaux chefs d’accusation à son dossier.

Publicité
Activer le son

La procureure de la Couronne, Me Marie-Claude Morin, a confirmé que le dossier était remis à une date ultérieure parce que de nouveaux éléments ont permis d’ajouter deux chefs d’accusation contre lui, pour incitation à des contacts sexuels auprès d’une personne de moins de 16 ans et harcèlement auprès de cette même victime présumée. L’identité de la victime est protégée et il n’a pas été possible de savoir le lien qui l’unissait à Réjean Sauvé.

Rappelons que Sauvé, qui était jusqu’à son arrestation intervenant auprès des jeunes et entraîneur spécialisé, faisait déjà face à des accusations d’agression sexuelle sur une femme, de possession de stupéfiants en vue d’en faire le trafic ainsi que de possession et d’accession à de la pornographie juvénile. Il est toujours détenu depuis le 8 juin.

Son dossier doit revenir pour la forme aujourd’hui, jeudi, au palais de justice de Saint-Hyacinthe, mais son enquête sur mise en liberté n’aura lieu qu’à une date ultérieure.

image