12 mai 2011
Un record de participation
Du soleil pour le Défi Gérard-Côté
Par: Maxime Desroches

Dame Nature s’est montrée généreuse envers les participants du Défi Gérard-Côté, le dimanche 8 mai. Après les pluies diluviennes des dernières semaines, les coureurs du 15, du 5, du 1,6 et du 1 km ont eu droit à du temps ensoleillé.

Publicité
Activer le son

Les efforts déployés par les organisteurs de la 18e édition ont été récompensés. Grâce notamment à l’implication du président d’honneur, l’animateur Frédéric Plante, du Réseau des Sports, l’activité a attiré un nombre record de 637 coureurs, sans compter les élèves des différentes écoles primaires de la région qui prenaient part au Défi scolaire 1 km. C’est près de 250 coureurs de plus que l’an dernier.

« Frédéric a contribué à cet engouement en mentionnant le Défi à quelques reprises sur son blogue, de même qu’en ondes à son émission 4 à 7. Nous n’avions jamais reçu autant de coureurs de l’extérieur. Les gens se sont déplacés de Montréal, de la Rive-Sud, de l’Estrie et même de Québec », a souligné le coordonateur du Défi, Marcel Trépanier.Le vice-président du comité organisateur, Normand Ménard, s’est dit agréablement surpris de la grande représentation de Saint-Hyacinthe et des environs. « Des 637 athlètes présents, 296 d’entre eux provenaient de la MRC des Maskoutains. Ça montre que la publicité que nous avons faite dans la région a porté fruit », a-t-il analysé.

Un parcours redessiné

Le C.A. avait tout mis en oeuvre afin d’offrir aux athlètes une expérience des plus agréables. Ainsi, le circuit du 15 km avait été modifié afin de mettre de l’avant différents attraits patrimoniaux de Saint-Hyacinthe, tels que la porte des Anciens Maires et le marché public.

« Nous n’avons reçu que des félicitations à ce chapitre. La chance a aussi été de notre côté car jeudi soir, il y avait près de trois pieds d’eau et de la boue à de multiples endroits sur le parcours. Dès le lendemain, les employés des travaux publics ont fait un travail de nettoyage colossal afin de redresser la situation », a poursuivi M. Trépanier.Après deux années à l’Institut de technologie agroalimentaire (ITA), le départ a été donné à la Polyvalente Hyacinthe-Delorme pour l’édition 2011.« La PHD est un endroit stratégique en raison de la promixité de l’autoroute 20 et de l’espace qu’on y retrouve. Notre décision d’y retourner a été bénéfique et a été saluée par les participants venus de l’extérieur. » @TAB TITRE:Résultats du 15 km@TAB SOUS-TITRE:Nom Ville Catégorie Temps@TAB TEXTE:Rémi Crête Candiac Hommes 13-15 1:17:06François Brosseau Saint-Jean Hommes 16-19 1:01:55Dany Croteau Saint-Hilaire Hommes 20-29 0:51:18Ferdinand Buzingo Sherbrooke Hommes 30-39 0:50:30Jacques Mongeau Saint-Hilaire Hommes 40-49 0:51:08Alain Bruneau Saint-Hyacinthe Hommes 50-59 1:02:01André Letendre Saint-Roch Hommes 60-69 1:11:50Peter Grivakes Montréal Hommes 70+ 1:13:06Milie Larose La Prairie Femmes 13-15 1:31:49Evelyne Lacroix Saint-Jean Femmes 16-19 1:11:19Joannie Bourgeois Saint-Denis Femmes 20-29 1:11:29Rachel Beaudette Saint-Hyacinthe Femmes 30-39 1:07:41Catherine Trudeau Bromont Femmes 40-49 1:07:21Danielle Coulombe Rosemère Femmes 50-59 1:17:11Gabrielle Pivin Montréal Femmes 60-69 1:19:14@TAB TITRE:Résultats du 5 km@TAB SOUS-TITRE:Nom Ville Catégorie Temps@TAB TEXTE:Félix Guilbault Granby Hommes 13-15 0:20:52Julien Pinsonneault Saint-Hyacinthe Hommes 16-19 0:17:29Maxime Lajoie Saint-Hyacinthe Hommes 20-29 0:17:56Scott Sternthal Montréal Hommes 30-39 0:16:50Terry Gehl Saint-Charles Hommes 40-49 0:16:28Claude Murret-Labarthe Saint-Hubert Hommes 50-59 0:19:12Ronald Robitaille Montréal Hommes 60-69 0:24:04Hugh Wilson Dorval Hommes 70+ 0:24:34Florence Roy Roxtin Pond Femmes 13-15 0:21:17Florence Croteau Saint-Pie Femmes 16-19 0:20:42Joliane Melançon Montréal Femmes 20-29 0:21:26Sarah Delisle Saint-Hilaire Femmes 30-39 0:20:47Natalie Gagnon Roxton Falls Femmes 40-49 0:20:42Lise Lenden Montréal Femmes 50-59 0:23:15

La vie de Gérard Côté en texte et en images

Cette journée consacrée à la course à pied a également servi de plate-forme au lancement du cahier d’histoire Gérard Côté : Le plus grand marathonien au Canada, publié par Paul Foisy, chercheur en histoire sportive et président de Sport et Société.

L’ouvrage de 48 pages retrace non seulement la carrière amateur et professionnelle du meilleur marathonien canadien de tous les temps, mais aussi la vie du Maskoutain, à commencer par son enfance à Saint-Barnabé-Sud.« La brillante carrière de Gérard Côté ne se résume pas à ses quatre victoires au Marathon de Boston. Il est véritablement l’un des piliers de l’histoire sportive québécoise. Il a pavé la voie à d’autres héros québécois comme Maurice Richard en raison de sa renommée internationale », a souligné M. Foisy lors d’un entretien avec LE COURRIER. Après les 200 000 kilomètres qu’il a parcourus au cours de son illustre carrière, le marathonien a pris sa retraite en 1956. Il a par la suite quelque peu sombré dans l’oubli auprès des plus jeunes, chose que déplore l’auteur.« Pourtant, son histoire mérite d’être connue. D’avoir réussi à se démarquer autant malgré le contexte socio-économique instable des années 1940 (ses meilleures années sont survenues en pleine guerre mondiale) relève de l’exploit. Le parcours de M. Côté offre en quelque sorte un reflet de la société de l’époque, un monde bien différent de celui que l’on connaît », a-t-il conclu.Le cahier d’histoire sur Gérard Côté est en vente notamment au magasin Broli La source du sport de Saint-Hyacinthe au coût de 12 $ et via Internet au www.sportetsociete.com (22 $, frais de livraison inclus).

image