2 janvier 2020
Pour les aider dans la réalisation de leur projet
Du soutien pour un cinéaste et un artiste numérique de la région
Par: Maxime Prévost Durand

À gauche, le cinéaste Marc Bisaillon, puis, à droite, l’artiste numérique Pascal Audet. Photos gracieuseté et Facebook

Le cinéaste Marc Bisaillon et l’artiste numérique Pascal Audet, tous deux de Saint-Hyacinthe, ont reçu un soutien financier afin de les aider dans la réalisation de leur projet respectif dans le cadre de l’Entente de partenariat territorial en lien avec la Collectivité de la Montérégie-Est.

publicité

Ce programme de soutien financier, chapeauté par le Conseil des arts et des lettres du Québec, le Conseil de la culture de Saint-Hyacinthe, Culture Montérégie et plusieurs autres partenaires de la Montérégie-Est, permet de remettre tout près de 77 000 $ à six artistes et un organisme artistique au terme du plus récent appel de projets.

L’artiste numérique Pascal Audet reçoit un montant de 6000 $ pour réaliser son projet intitulé Tumulte en C#, décrit comme « une lumineuse cacophonie d’installations interactives qui utilisent le son comme matière agissante ». Cette œuvre interactive amènera le spectateur à « perturber ce tumulte et à brouiller davantage ce maelstrom chaotique d’information ». Une de ses œuvres, Centre de traitement graphique animal, s’était retrouvée à Expression l’an dernier au sein d’ORANGE, l’événement d’art actuel.

De son côté, le cinéaste Marc Bisaillon obtient 4800 $ pour le développement et l’écriture d’un scénario de recherche pour un film documentaire portant sur les adolescents souffrant de troubles alimentaires. Ce projet devrait s’entamer vers la fin janvier. L’an dernier, il avait fait paraître son troisième long-métrage, L’amour, dernier d’une trilogie explorant le thème du silence. Le film mettait en vedette Pierre-Luc Lafontaine, Fanny Mallette et Paul Doucet.

Ce troisième appel de projets était le dernier prévu à l’Entente de partenariat territorial en lien avec la collectivité de la Montérégie-Est. Pour toute la durée du programme, les partenaires ont investi un montant de 246 200 $ afin de soutenir 21 projets de création, de production ou de diffusion favorisant des liens entre les arts et la collectivité.

image