2 mars 2017
Dur dur d’être un Maskoutain
Par: Le Courrier
Publicité
Activer le son

Suis-je le seul qui a un mal de dos à circuler dans les rues de Saint-Hyacinthe? Les rues secondaires sont plus ou moins carrossables, mais les rues principales telles que Laframboise sont un vrai champ de bataille. 

De plus, le stationnement dans les rues étroites avec un amoncellement de neige en réduit le passage. Ainsi lorsque des véhicules se stationnent de chaque côté il devient pratiquement impossible de croiser un autre véhicule sans jouer à savoir qui va passer. C’est déjà difficile de se croiser l’été alors imaginez l’hiver. 

Ne serait-il pas souhaitable que les véhicules se stationnent d’un seul côté de rue ou une autre solution adéquate?

image