23 janvier 2020
Ville de Saint-Hyacinthe
Échos du conseil
Par: Rémi Léonard

Des travaux plutôt imprévus ont dû être menés cette semaine au Stade L.-P.-Gaucher alors qu’un entrepreneur était déjà sur place pour réaliser la mise à niveau des chambres des joueurs en vue de la Coupe Telus 2020. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Publicité
Activer le son

L.-P.-Gaucher en arrache

Signe que la cure de jeunesse prévue au Stade L.-P.-Gaucher commence à être pressante, une partie de la toiture secondaire a affiché des signes de faiblesse vers la fin de la semaine dernière, quelques jours après la fin du Tournoi de hockey pee-wee. On pouvait alors constater un important gondolement dans cette partie de la toiture. Lundi, lors du passage de notre photographe, une équipe était déjà en train de retirer une section de la toiture problématique. Le soir même, à la séance du conseil, le maire Claude Corbeil a assuré que tout serait « en ordre pour l’arrivée de la visite », faisant ici référence à la tenue de la Coupe Telus en avril prochain. Pour la réfection plus complète, il faudra toutefois attendre encore puisque la Ville s’engagera dans un projet de restauration que le directeur général de la Municipalité, Louis Bilodeau, a comparé à celui effectué au Marché public, notamment compte tenu du « caractère patrimonial certain » du stade. Le carnet de santé du bâtiment vient d’ailleurs d’être livré à la Municipalité, ce qui représente une étape de plus qui vient d’être franchie en vue de la réalisation du projet, a indiqué le DG. En parlant des dégâts sur « la petite toiture » lundi, le président du tournoi, Lucien Beauregard, a par ailleurs rappelé à la blague au maire que « l’autre toiture s’en vient aussi », tout en remerciant la Ville pour son appui continu envers cette activité qui donne toujours un bon coup de pouce à l’économie locale en début d’année.

Vers un deuxième accès… au Domaine sur le Vert

Le règlement d’emprunt concernant le prolongement d’aqueduc sur le Grand rang Saint-François pour se rendre jusqu’au nouvel accès du Domaine sur le Vert a été déposé lors du dernier conseil municipal, ce lundi. Il s’élève à 5,5 M$ en incluant également « la construction d’une nouvelle rue à l’ouest » de la route 235. C’est à cet endroit qu’une maison a été déplacée aux frais de la Municipalité l’an dernier, justement pour donner un nouvel accès à ce quartier, où doit voir le jour une nouvelle école primaire. En plus d’une contribution du ministère des Transports pour l’aménagement de la nouvelle intersection, une part du financement devra aussi provenir des riverains du Grand rang Saint-François, pour lesquels une rencontre d’information sera donc organisée le 5 février, a indiqué M. Bilodeau. L’adoption du règlement est prévue dès le lundi 27 janvier, à l’occasion d’une séance extraordinaire du conseil municipal, a-t-on appris au moment d’écrire ces lignes.

Le terrain de l’école cédé

La cession d’importantes superficies de terrain à la Ville de Saint-Hyacinthe de la part du promoteur du Domaine sur le Vert, prévue depuis avril 2019, a également été officialisée à la séance du 20 janvier. C’est là que s’installera la future école primaire du quartier ainsi que son parc, tous deux situés à proximité de la nouvelle rue dont il était question plus haut. Il s’agira en quelque sorte du prolongement de l’impasse du Caddy, près du chalet de l’ancien club de golf La Providence. Un premier lot faisant tout près de 200 000 pieds carrés doit être transféré à la Commission scolaire de Saint-Hyacinthe pour la construction de l’école, et un second contigu, d’environ 264 000 pieds carrés, demeurera à la Ville à des fins de parc.

image