11 mars 2021
Ville de Saint-Hyacinthe
Échos du conseil
Par: Rémi Léonard
Publicité
Activer le son

Une nomination et un départ

Le conseil municipal a procédé récemment à la nomination d’un nouveau directeur adjoint pour son Service de sécurité incendie et il s’agit de Michel Ouellette, qui s’est joint à l’équipe il y a un peu plus d’un an à titre de chef à la prévention. Il a auparavant œuvré dans une position similaire du côté de Cowansville.

À la même séance, le 1er mars, le conseil a également ouvert le poste de chef à la division planification du Service de l’urbanisme à la suite du départ de Jean-Philippe Bellerose. À l’emploi de la Ville depuis un peu plus de deux ans, il faisait partie de l’équipe qui a tenu le fort durant les absences de direction à l’urbanisme. Depuis le début de cette année, c’est François Handfield, un urbaniste de formation qui a travaillé plusieurs années à la Ville de Contrecœur, qui assure la direction. M. Bellerose est désormais directeur principal pour Infra Planification urbaine, une firme de Longueuil, selon son profil LinkedIn.

Rupture de contrat

L’un des contrats octroyés à l’automne pour l’entretien ménager de différents bâtiments municipaux vient d’être résilié unilatéralement par la Ville. La qualité des services rendus par FD Maintenance, une entreprise de Montréal, ne correspondait pas à ce qui est exigé dans le contrat, a indiqué le directeur général de la Ville, Louis Bilodeau.

Ce mandat visait plus précisément l’entretien ménager au poste de la Sûreté du Québec et à la caserne du Service de sécurité incendie, sur la rue Dessaulles, ainsi que la deuxième caserne de Saint-Thomas-d’Aquin. Un nouvel appel d’offres devra donc être lancé prochainement pour trouver un nouveau fournisseur.

À la suite du premier appel d’offres, à l’automne 2020, un employé d’une entreprise maskoutaine d’entretien ménager déplorait que quatre contrats, dont celui-ci, soient allés à des firmes de l’extérieur et avait même prédit qu’elles ne pourraient maintenir un service de qualité pour le prix offert (228 000 $ dans le cas du contrat résilié). En vertu des règles d’octroi des contrats publics, c’est le plus bas soumissionnaire qui avait été retenu.

image