23 janvier 2020
Éviction ou relocalisation?
Par: Le Courrier

Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Publicité
Activer le son

C’est la période de l’année où les locataires commencent à recevoir leur avis de renouvellement de la part de leur propriétaire. Du côté de la rue Saint-François, au centre-ville, là où souhaite s’implanter le promoteur Groupe Sélection, c’est plutôt des avis d’éviction que les locataires ont reçus, selon ce que rapporte Richard Mongrain, qui habite à un coin de rue de là. Il s’agit aussi du citoyen qui a amené la Ville de Saint-Hyacinthe et son « centre-ville riverain » devant les tribunaux. Il croit que le propriétaire cherche à libérer ses logements avant le 1er juillet prochain (à la fin des baux en vigueur) pour ensuite vendre au promoteur, qui aurait ainsi le champ libre pour effectuer la démolition des immeubles. Sauf que les deux locataires âgés de plus de 70 ans n’auraient pas reçu l’avis, toujours d’après M. Mongrain. Depuis 2016, la loi interdit en effet d’évincer un locataire de plus de 70 ans.

image