23 mai 2013
Simulation d'accident
Exposer la triste réalité aux adolescents
Par: Maxime Prévost Durand

Pour une quatrième année, une équipe d’intervenants sur les scènes d’accidents, comprenant policiers, pompiers et ambulanciers, a simulé un accident routier impliquant les jeunes, l’alcool, la vitesse et le non-port de la ceinture de sécurité.

Publicité
Activer le son

Les finissants des écoles secondaires publiques et privées de Saint-Hyacinthe et Acton Vale ont assisté, à l’aube de leur bal, à cette simulation au Stade L.-P.-Gaucher.

« Heureusement, aujourd’hui c’était des comédiens. Mais on voit trop souvent ce genre de scène lors de l’exercice de notre travail », a rappelé Daniel Dubois, directeur du Service des incendies de Saint-Hyacinthe, aux étudiants présents dans les gradins.La mise en scène proposait deux jeunes garçons revenant d’une fête entre amis, intoxiqués par l’alcool. Ils prennent le volant malgré tout et sur leur chemin, le conducteur téméraire percute une autre voiture. À son bord, deux jeunes filles et un garçon. Ce dernier ne porte pas sa ceinture de sécurité.Sous la force de l’impact, le garçon ne portant pas sa ceinture est éjecté et retrouvé quelques mètres plus loin par les policiers, où son décès est constaté par l’ambulancier sur place. Les deux filles quant à elles, restent prisonnières du véhicule et sont blessées gravement aux jambes.Les deux jeunes à bord du premier véhicule s’en sortent sans aucune égratignure. Mais les conséquences ne seront pas banales. À l’arrivée des policiers, le conducteur se fait passer les menottes et risque de se voir accuser de conduite avec les facultés affaiblies et de conduite dangereuse ayant causé la mort et des lésions corporelles.Sous les yeux attentifs des étudiants, on y voit tout le travail des intervenants. Les voitures de police et les ambulances circulent dans l’aréna et les voitures utilisées pour recréer la scène ont réellement été impliquées dans des accidents.

Hommage à Jade

La mère de Jade Lasnier, cette jeune fille de 18 ans décédée en octobre dernier dans un accident sur l’autoroute 20, a apporté un témoignage rempli d’émotions aux élèves réunis au Stade L.-P.-Gaucher.

Jade était étudiante en technique ambulancière et devait terminer ses études cette année. Durant sa semaine de relâche, elle a décidé de sortir faire la fête avec ses amis. « Ils ont pris la voiture de Jade. Un conducteur avait été désigné pour le retour et ce n’était pas Jade. Mais pour une raison que l’on ignore, Jade a décidé de quitter l’endroit vers minuit, même si elle avait pris quelques verres. Ses amis lui ont enlevé les clés de sa voiture, son portefeuille et son cellulaire afin de la retenir. Mais elle a pris son double de clé et a décidé de partir », a raconté la mère de Jade aux adolescents silencieux.« Pour une seule fois, elle n’a pas respecté la règle. Vers 2 h 30, je me suis fait réveiller par deux policières qui m’ont annoncé que Jade avait eu un accident et qu’elle est décédée. C’est à ce moment que ma vie a tourné au cauchemar », a-t-elle ajouté en larmes.« Je ne suis pas ici pour te dire de ne pas t’amuser, au contraire, mais si tu prends de l’alcool, s’il te plaît, ne prend pas le volant. Appelle tes parents ou ton grand frère, ils aimeront mieux se faire réveiller par toi que par les policiers », a-t-elle conclu.

image