18 mai 2017
Camp de santé de Saint-Hyacinthe
Faire une différence depuis 1946
Par: Olivier Dénommée
Le Camp de santé de Saint-Hyacinthe a fait appel à toute l’équipe des directeurs aux comptes commerciaux de Desjardins Entreprises-Vallée du Richelieu-Yamaska pour parrainer sa campagne 2017. L’équipe pose en compagnie de Marc-Aurèle Ouellette, président du Camp de santé.  Photo François Larivière | Le Courrier ©

Le Camp de santé de Saint-Hyacinthe a fait appel à toute l’équipe des directeurs aux comptes commerciaux de Desjardins Entreprises-Vallée du Richelieu-Yamaska pour parrainer sa campagne 2017. L’équipe pose en compagnie de Marc-Aurèle Ouellette, président du Camp de santé. Photo François Larivière | Le Courrier ©

En 1946, une initiative appelée Ligue antituberculeuse a vu le jour à Saint-Hyacinthe par des médecins voulant offrir un séjour à des enfants à risque de contracter la maladie. La tuberculose se fait de plus en plus rare, mais les enfants dans le besoin demeurent bien présents : la ligue a changé de nom pour le Camp de santé de Saint-Hyacinthe et a lancé ce printemps sa nouvelle campagne de financement.

Publicité
Activer le son

Chaque année, le Camp de santé permet à une centaine d’enfants de 9 à 12 ans issus des commissions scolaires de Saint-Hyacinthe et de Sorel de passer un séjour d’une durée de deux semaines dans le Camp Mariste à Rawdon dans Lanaudière, et ce, tout à fait gratuitement.

Pour arriver à offrir cette gratuité, le Camp de santé fait appel à la générosité du public maskoutain. Trois événements sont organisés pour aider sa cause : un dîner spaghetti organisé le 31 mai à La Cage de Saint-Hyacinthe, un tournoi de golf organisé par Desjardins Entreprises le 24 août et une tirelire qui circulera à l’Halloween. L’objectif de la campagne de financement : un grand total de 80 000 $! Les dons individuels sont également bienvenus, d’autant plus que le site web du Camp de santé permet maintenant les dons en ligne. Un don de 100 $ couvre les frais d’une journée pour un enfant dans le besoin, alors qu’un séjour de deux semaines est couvert par un don de 750 $.

Le Camp de santé de Saint-Hyacinthe est « une histoire de cœur entre des gens généreux et des jeunes qui en ont besoin », et compte sur la population maskoutaine pour lui permettre de poursuivre longtemps sa mission au bénéfice des jeunes de la région. Pour plus d’informations sur l’organisme et ses impacts, ou pour faire un don, consultez le www.campdesante.com. 

image