4 juillet 2019
Faits divers en bref
Par: Olivier Dénommée

Selon toute vraisemblance, c’est une défectuosité électrique qui est à l’origine de l’incendie qui s’est déclaré au deuxième étage de l’Hôtel Laliberté à Saint-Liboire. Photo gracieuseté

publicité

Incendie vite maîtrisé à l’Hôtel Laliberté

Les pompiers de Saint-Liboire, avec l’aide de ceux d’Upton et de Sainte-Hélène, sont intervenus vers 1 h dans la nuit du 28 au 29 juin pour éteindre un incendie qui s’est déclaré dans l’Hôtel Laliberté, aux abords de l’autoroute 20. Les pompiers ont vite évacué l’hôtel, qui était bondé parce qu’une réception devait avoir lieu le lendemain, puis ont maîtrisé l’incendie qui est demeuré au deuxième étage du bâtiment, où demeure le propriétaire des lieux. Personne n’a été blessé et les dégâts seraient estimés à 25 000 $.

Trois jours d’enquête préliminaire pour Gaudette

Steve Gaudette, qu’on accuse du meurtre au deuxième degré de Denis Chassé dans le tunnel Laframboise en juillet 2018, aura à subir son enquête préliminaire cet automne. Les avocats dans le dossier estiment qu’il faudra deux jours et demi pour cette étape du procès. Les 2 et 3 octobre ont déjà été réservés à cet effet et une troisième journée devrait par la suite être ajoutée au calendrier.

Le corps de Matthieu Lapierre retrouvé

Le Maskoutain Matthieu Lapierre, 40 ans, était porté disparu depuis le 25 mai. La Tribune nous apprend qu’il a finalement été retrouvé sans vie le 21 juin dans le secteur du mont Gosford, à une quinzaine de kilomètres de l’accueil de la zone d’exploitation contrôlée, au pied de la montagne, où il avait laissé son véhicule. Selon les informations publiées, Matthieu Lapierre se serait perdu en montagne et pourrait être décédé d’hypothermie.

image