30 juin 2011
Union des producteurs agricoles
Fédération de Saint-Hyacinthe : départ de Michel Saucier
Par: Le Courrier
Le directeur général de la Fédération de l'UPA de Saint-Hyacinthe, Michel Saucier, quittera son poste le 30 juin. C'est Carole Meunier qui remplacera M. Saucier.

Le directeur général de la Fédération de l'UPA de Saint-Hyacinthe, Michel Saucier, quittera son poste le 30 juin. C'est Carole Meunier qui remplacera M. Saucier.

La Fédération régionale de l’UPA de Saint-Hyacinthe annonce le départ à la retraite du directeur général Michel Saucier. Il quittera son poste le 30 juin.

Publicité
Activer le son

À l’emploi de la Fédération régionale depuis plus de 30 ans, M. Saucier a occupé différentes fonctions au sein de l’organisation. Il est directeur régional depuis août 1998, après avoir été directeur du Service d’éducation et d’information à compter de 1985.

Michel Saucier a fait ses premières armes au sein de l’UPA, le 23 janvier 1978 à titre d’animateur. « Je me souviens très bien qu’une semaine après mon embauche, j’ai assisté à une importante réunion à l’Ange-Gardien où l’on a discuté d’un plan conjoint pour les producteurs de porcs. Le climat était tout à fait particulier à ce moment. Je me rappelle même qu’au début de la réunion, un aumônier avait béni l’assemblée. Je me demandais si j’allais faire carrière dans ce domaine. »Une trentaine d’années plus tard, il s’apprête à quitter l’organisation, lui qui a connu cinq présidents dont plus particulièrement les deux derniers, René Walaszczyk et Réjean Bessette, avec lesquels il a travaillé plus étroitement à titre de directeur régional.Durant toutes ces années au service du mouvement agricole, il a été de toutes les batailles menées par les producteurs agricoles pour la reconnaissance de leur profession et l’obtention de revenus pouvant permettre aux entreprises de prospérer. « Des manifestations, il y en a eu plusieurs au fil des ans. Je me souviens particulièrement de celle sur le GATT à Ottawa en 1988. Le président actuel de l’UPA, Christian Lacasse, était alors arrivé à la toute fin de la manifestation », lance-t-il, sourire en coin. Nous avons également travaillé à la mise en place de plans conjoints dans certaines productions. »L’agriculture se porte-t-elle mieux aujourd’hui qu’à l’époque? « Difficile à dire. Cela dépend des types de production. Je dirais d’emblée que les productions sous gestion de l’offre se débrouillent bien tout comme les grandes cultures. Le porc à l’époque avait le vent dans les voiles. L’environnement a aussi beaucoup modifié les pratiques. »Pour le président actuel de la Fédération, Réjean Bessette, le départ de M. Saucier représente une lourde perte. « Michel a toujours été à l’écoute du monde agricole et particulièrement des producteurs. Il est sensible à nos revendications et a été un acteur actif dans de nombreux dossiers, notamment en situation de crise comme ce fut le cas dans le verglas. J’ai toujours eu une excellente collaboration avec lui et je le remercie de son travail au sein de l’Union durant toutes ces années. »Pour assurer l’intérim à la direction régionale, la Fédération vient de nommer Carole Meunier, qui occupera cette fonction à compter du 1er juillet prochain. La nouvelle titulaire connaît très bien l’organisation étant notamment la directrice du Service de la vie syndicale et du développement régional depuis 1998. Elle est entrée au service de la Fédération en 1987 à titre d’agente à l’aménagement.

image