26 janvier 2017
Hockey collégial
Fin de semaine à oublier pour les Lauréats
Par: Maxime Prévost Durand
Les Lauréats ont glissé d'un rang au classement, s'éloignant du même coup des Rebelles du Cégep de Sorel-Tracy. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Les Lauréats ont glissé d'un rang au classement, s'éloignant du même coup des Rebelles du Cégep de Sorel-Tracy. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Les semaines se suivent mais ne se ressemblent pas pour les Lauréats du Cégep de Saint-Hyacinthe. Après avoir remporté ses deux premiers matchs de 2017, la formation maskoutaine a peiné au cours de la fin de semaine, s’inclinant 4 à 0 face aux Dragons du Collège Laflèche samedi soir et 5 à 3 contre les Rebelles du Cégep de Sorel-Tracy le lendemain.

Publicité
Activer le son

Une victoire contre Sorel-Tracy aurait permis aux Lauréats de s’approcher à seulement un point des Rebelles au classement, mais l’écart s’est plutôt creusé à la suite de leur duel.

Malgré le pointage serré, les Rebelles ont été maîtres sur la patinoire du Stade L.-P.-Gaucher dimanche soir. L’un des meilleurs buteurs de la ligue collégiale, Pierre-Luc Veillette, a déjoué Jérémie Nadeau dès la deuxième minute de jeu, puis les visiteurs ont ajouté deux autres buts avant la fin du premier vingt pour mener 3 à 0.

Un tir franc de Vincent Marleau en avantage numérique a brisé la glace du côté des Lauréats en début de deuxième période, mais Veillette est revenu à la charge quelques secondes plus tard avec son deuxième filet de la rencontre, un 18e cette saison.

Simon Gravel a profité d’un rebond chanceux lors d’un désavantage numérique pour réduire l’écart, avec son 19e de la campagne, mais les Rebelles ont de nouveau riposté avant le second entracte, menant 5 à 2 après 40 minutes de jeu.

Les Lauréats ont connu leurs meilleurs moments en troisième période, sans toutefois compléter la remontée. Le tir parfait de Mathieu Trudel pour donner un troisième but aux Maskoutains a semblé allumer une étincelle au sein de la troupe de Louis-Philippe Blanchet, mais Gabriel Couture est demeuré intraitable pour la suite des choses devant la cage soreloise, bloquant chacune des attaques maskoutaines.

Les Lauréats n’ont pas été plus en mesure de s’imposer la veille contre les Dragons. Même s’ils ont mené 39 à 32 au chapitre des tirs au but selon les statistiques officielles, ils n’ont jamais réussi à tromper la vigilance du gardien Philippe Bouvier.

Le Collège Laflèche a ouvert la marque dès la première période, puis a déjoué le gardien Étienne Lizotte à deux reprises en deuxième période pour mener 3 à 0 à la mi-rencontre. Le dernier but a été inscrit dans les dernières secondes du match.

Les nombreuses pénalités n’ont pas aidé la cause des Lauréats, qui ont dû se défendre en infériorité numérique à plus de 14 reprises lors de ces deux rencontres. Les unités spéciales ont malgré tout limité les dégâts, alors qu’ils ont accordé un seul but en désavantage numérique. À l’inverse, Saint-Hyacinthe a marqué une fois en avantage numérique et une autre fois en infériorité.

Avec ces deux défaites, les Lauréats ont reculé d’une position au classement et se retrouvent maintenant au 7e rang derrière les Patriotes du Cégep de Saint-Laurent. Ils tenteront de retrouver le chemin de la victoire samedi après-midi, alors que les Filons du Cégep de Thetford leur rendront visite à 14 h au Stade L.-P.-Gaucher. Le lendemain, les Lauréats se rendront du côté de Québec pour y affronter les Lions du Collège Champlain St. Lawrence.

image