31 mars 2016
Franc succès pour Boxemania VIII
Par: Maxime Prévost Durand
Franc succès pour Boxemania VIII

Franc succès pour Boxemania VIII

Richard Horth a été élu meilleur boxeur de la soirée. Il a remporté son combat face à Steeven Carasco par K.O. technique. Photo Courtoisie Jean Rouleau

Richard Horth a été élu meilleur boxeur de la soirée. Il a remporté son combat face à Steeven Carasco par K.O. technique. Photo Courtoisie Jean Rouleau

Plus de 400 spectateurs ont assisté au gala Boxemania VIII de l’école de boxe Les Apprentis Champions le 26 mars, au centre communautaire aquinois à Saint-Hyacinthe. Une quarantaine de combattants ont défilé tout au long de cette soirée marquée par des combats âprement disputés.

Publicité
Activer le son

Le dernier affrontement de la soirée ­opposant Samuel Lajoie (Apprentis Champions) à Anthony Côté (Club boxe Mario Cusson) a été sacré meilleur ­combat du gala, tandis que Richard Horth (Apprentis Champions) a été élu meilleur boxeur de la carte. Le duel défi entre ­Caroline Letellier (Apprentis Champions) et Samantha Scwenzner (Club boxe ­Lafrenière) a quant à lui été nommé ­combat relève de la soirée.

« Ça a été un des plus beaux galas que j’ai fait dans ma vie, a mentionné l’entraîneur des Apprentis Champions, Steve ­Choquette, homme-orchestre de ­Boxemania. La foule présente, l’ambiance dans la salle et tous les bénévoles qui ont aidé ont fait de cette soirée un succès. »

Ceux qui sont restés jusqu’à la fin du ­gala ont eu droit à une finale explosive entre Samuel Lajoie et Anthony Côté chez les 60 kg senior, sur le coup de 23 h 30. Alors qu’on s’attendait à une victoire par décision unanime en faveur de Lajoie, c’est finalement un verdict partagé qu’ont rendu les juges, l’un d’eux concédant les trois rounds à Côté.

Plus constant et efficace dans ses ­attaques, Lajoie a pris sa vitesse de ­croisière au deuxième round. Tous ses coups touchaient la cible ou presque, principalement des crochets au corps. Dans l’urgence du moment, Côté a été plus agressif au début du troisième round, mais Lajoie a trouvé réponse à ces attaques, en route vers la victoire.

Dans le combat précédent, chez les 60 kg junior, Tommy Dussault (Apprentis Champions) a concédé une victoire par décision partagée à Kevin Beaudoin (Limoilou). Les deux athlètes se sont ­montrés incisifs dans leurs attaques, mais un 3e round à l’avantage de ­Beaudoin, profitant d’une baisse d’énergie de son adversaire, a coûté la ­victoire à Dussault.

Richard Horth a quant à lui livré une ­solide performance face à Steeven ­Carasco (boxemontreal.com) chez les 91 kg senior, l’emportant dans la controverse par K.O. technique au second round. Le clan de Carasco a jugé que l’arbitre avait arrêté le combat trop rapidement, quittant le ring dans l’incompréhension.

Horth a été le premier à attaquer, mais Carasco a vite montré qu’il n’allait pas se laisser malmener, amenant le Maskoutain dans les câbles à la fin du premier round. Le protégé des Apprentis ­Champions est redevenu l’agresseur au deuxième round, atteignant Carasco à la tête à plusieurs reprises. L’arbitre n’a pas tardé à donner deux comptes de huit au Montréalais, avant d’arrêter le combat quelques instants plus tard alors que Horth maintenait ses ­attaques.

Dans les autres combats mettant en ­vedette les Apprentis Champions, Symon Bourbonnais a réussi son entrée en scène en remportant son duel face à Christopher Laflamme (Speedy Gym) par K.O. ­technique au 3e round, tandis que Patrick Bergeron, l’un des entraîneurs du club qui effectuait un retour à la compétition après plus de huit ans d’absence, a dû s’avouer vaincu contre Yannick Rioux (Gladiateur Gym) par décision unanime des juges. Dans un combat sans verdict, Steve Bacon et Jean-François André (club boxe ­Lafrenière) ont offert tout un spectacle en se livrant une véritable guerre de tranchées.

Les boxeurs des Apprentis Champions Hugo Letellier, David Fillion, Sébastien Schmouth, Alexis Proulx, Thomas Rajotte, Lucas Fettu, Caroline Letellier, Stéphanie Palardy, Alix Mercier et Jonathan ­Blanchette ont quant à eux participé à des combats défi ou d’exhibition. Miguel Ouellet, Thomas Fettu et Thomas Poitras ont compétitionné en formule PB8.

image