24 juillet 2014
Steve Bernier rejoint son frère François chez les modifiés
Frères d’abord, pilotes ensuite
Par: Maxime Prévost Durand
Les frères François et Steve Bernier figurent tous deux parmi le top 5 de la classe modifié à l'Autodrome de Granby à la mi-saison.

Les frères François et Steve Bernier figurent tous deux parmi le top 5 de la classe modifié à l'Autodrome de Granby à la mi-saison.

Ça se parlait beaucoup l’an dernier à l’Autodrome de Granby et plusieurs le souhaitaient. C’est maintenant chose faite. Les frères François et Steve Bernier sont réunis chez les modifiés depuis le début de la saison. Ceux qui s’attendaient à une rivalité seront toutefois déçus…

publicité

Sur la piste, ils ont un même but. Mais même sur la piste, l’esprit fraternel reste bien présent. « C’est drôle, je vois tous les pilotes comme des adversaires quand je suis sur la piste, sauf la voiture 49 (celle de François), dit Steve. Lui, je ne le vois pas comme un adversaire », avoue-t-il.

Même discours chez son cadet. « C’est sûr qu’on veut gagner les deux, mais on ne se fera pas des coups sur la piste, renchérit François. Les gens anticipaient une certaine rivalité. Peut-être qu’ils ne comprennent pas qu’on est frères avant tout. »Ce n’est pas la première fois que les deux Maskoutains courent dans la même classe. Ils s’étaient déjà croisés chez les 4 cylindres, les mini-légendes et les sportsmans.

Lutte au classement

S’il n’y a pas de rivalité entre les deux frangins sur la piste, une lutte s’installe d’elle-même au classement de l’Autodrome de Granby chez les modifiés. À la mi-saison, François et Steve se suivent de près au classement, respectivement 2 e et 5 e . Le Maskoutain David Hébert est présentement au sommet du classement.

« C’est de bon augure », soutient François Bernier, triple champion en titre de la classe des modifiés. « La première course a fait mal. J’ai eu un bris mécanique et j’ai terminé au 15 e rang. Mais je suis allé chercher deux victoires par la suite et plusieurs top 5. »De son côté, Steve voit aussi ses efforts être récompensés, même s’il est toujours en quête d’une première victoire en modifié à Granby. « Être parmi les cinq premiers, c’est le but de tout coureur. Je ne dirais pas que je suis surpris [d’être dans le top 5 du classement], parce que j’y mets beaucoup d’efforts, mais c’est encore mieux que ce que je pensais. Mon but cette saison est de voir une amélioration de la première à la dernière course. »La saison se poursuivra à l’Autodrome de Granby jusqu’à la fin août, alors que le championnat de fin de saison sera tenu le 29 août.

image